Sommaire
Senior Actu

La position assise prolongée favorise le vieillissement des femmes seniors

Une nouvelle étude réalisée par l’Université de Californie à San Diego vient confirmer les effets néfastes de la sédentarité, et plus précisément de la position assise pour les femmes. De fait, ces scientifiques américains ont remarqué que les femmes seniors qui restent sur un siège plus de dix heures par jour sont « huit ans plus vieilles » que celles qui sont plus actives.


La position assise prolongée favorise le vieillissement des femmes seniors
La sédentarité est mauvaise pour la santé. C’est n’est pas un scoop. On nous le répète depuis des années. Mais des scientifiques américains de l’Université de Californie, structure installée à San Diego, viennent de publier les conclusions d’une étude dans la revue scientifique American Journal of Epidemiology qui « enfonce le clou » et montre une fois encore, les effets néfastes de l’inactivité prolongée et récurrente.
 
Cette étude a porté sur  près de 1.500 femmes âgées de 64 à 95 ans. Elles ont dû répondre à des questionnaires et ont porté un podomètre pendant une semaine, 24h par jour, afin de mesurer l’intensité de leur activité physique au quotidien. Et les résultats sont sans appel.
 
Une fois encore, la science montre que la sédentarité est mauvaise pour la santé. Ainsi, les cellules des femmes âgées qui restent assises plus de dix heures par jour et qui ne pratiquent pas ou peu d’activité physique (moins de 40 mn) sont biologiquement « huit ans plus vieilles » que celles qui bougent plus régulièrement et plus longtemps.
 
En réalité, ces femmes sédentaires et seniors présentent des télomères plus courts. Rappelons que les télomères sont des séquences d’ADN qui se trouvent à l’extrémité des chromosomes. A chaque fois qu’une cellule humaine se reproduit, les télomères raccourcissent… Ainsi, plus on vieillit, plus leur longueur tend donc à diminuer… Lorsque les télomères d'une cellule normale disparaissent, cette dernière est détruite.
 
On le sait, l'obésité ou le tabagisme peuvent accélérer ce processus raccourcissement des télomères. Mais pas seulement… Comme le souligne Aladdin Shadyab, responsable de cette étude, la sédentarité semble aussi favoriser le vieillissement des cellules (avec des télomères raccourcis). Conséquence : l'âge chronologique ne correspond pas ou plus à l'âge biologique de la personne qui est plus « vieille ».
 
En France, nous sommes 30% à être sédentaires soit à passer plus de 7 heures par jour assis. Et les trois-quarts à être insuffisamment actifs physiquement. Précisons que la sédentarité correspond principalement au temps passé assis (au bureau, à la maison, dans les transports…) quand l’inactivité physique caractérise un niveau insuffisant d’activité physique modérée à élevée, soit en France un niveau inférieur à 30 minutes d’activité physique par jour. Selon l’OMS, environ 3,2 millions de décès chaque année seraient attribuables au manque d’exercice. 


Publié le Lundi 23 Janvier 2017 dans la rubrique Santé | Lu 2031 fois