Sommaire
Senior Actu

La population française vieillit et remporte la palme de l’espérance de vie en Europe

Selon la dernière enquête de l’Insee, la population française a augmenté de plus de 360.000 personnes en 2007 et se maintient donc au deuxième rang des pays les plus peuplés en Europe avec ses 63.8 millions d’habitants. Mais cette étude confirme également que la France continue de vieillir : les seniors représentent maintenant plus de 16% de la population totale, tendance qui devrait se poursuivre avec l’avancée de l’espérance de vie qui a progressé de trois mois pour les hommes comme pour les femmes.


Selon cette enquête de l’Insee, la population française a enregistré une augmentation en 2007 de 361.000 personnes (+0.6%) avec ses 816.500 naissances et ses 526.500 décès.

Le solde naturel s’élève donc à 290 000 sur l’année (le plus fort depuis trente ans), auquel il faut ajouter le solde migratoire (estimé à + 71 000). Ainsi, au 1er janvier 2008, le nombre total de Français était estimé à 63,753 millions d’habitants dont 61,875 en métropole.

Pourtant, comme le remarque les statisticiens de l’Insee, ce solde naturel élevé « n’empêche pas la poursuite du vieillissement de la population en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer ».

De fait, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus dans la population augmente rapidement depuis deux ans avec l’arrivée à cet âge des générations nombreuses du baby-boom d’après-guerre. Ainsi, le nombre de personnes de 60 à 64 ans a cru de 9 % en 2007. D’autre part, les Français sont de plus en plus nombreux au-delà de 65 ans, 16,3% de la population totale contre 14,6% en 1994, et malgré six années consécutives de naissances nombreuses, la part des jeunes continue de diminuer. Les moins de 20 ans comptent pour 24,9% contre 26,7% en 1994 (en dessous de la barre des 25% pour la première fois).

En ce qui concerne l’espérance de vie, elle « a encore progressé en 2007 : de trois mois, comme en 2006 », et ce, aussi bien pour les hommes que pour les femmes, remarque l’Insee. .../...
La population française vieillit et remporte la palme de l’espérance de vie en Europe

Ainsi, un garçon né en 2007, dans les conditions de mortalité à chaque âge observées actuellement, vivrait 77,5 ans et une fille 84,4 ans, soit tout de même près de sept années de plus pour les dames. Au total, en dix ans, les gains d’espérance de vie ont été de trois années pour les hommes et de deux années pour les femmes.

En 2006, la France est donc en tête des pays de l’Union européenne pour l’espérance de vie féminine : seules les Françaises peuvent espérer vivre en moyenne plus de 84 ans. Par contre, la situation des hommes est un peu moins favorable puisque leur espérance de vie à la naissance se situe à peu près au niveau de la moyenne de l’ancienne Europe des 15. En 2006, les Suédois avaient la plus grande longévité (78,8 ans), devant les Néerlandais et les Italiens. L’espérance de vie des Français se situe au niveau de celle des Allemands, des Irlandais, des Grecs ou des Autrichiens. Mais les champions toute catégorie restent les Japonais avec une espérance de vie moyenne de 82.02 ans.

Au 1er janvier 2007, la France se maintient au deuxième rang des pays les plus peuplés de l’Union européenne à 27, derrière l’Allemagne (82,3 millions d’habitants) et devant le Royaume-Uni et l’Italie (respectivement 60,9 et 59,1 millions d’habitants). La population de la France métropolitaine et des départements d’outre-mer représente ainsi un peu moins de 13 % de la population de l’Union européenne.

Source : Insee


Publié le Mercredi 16 Janvier 2008 dans la rubrique Divers | Lu 17497 fois