Sommaire
Senior Actu

La médecine esthétique fait sa révolution !

Pour sa 6ème année, le congrès FA.C.E. 2f@ce 2016 dédié à la médecine et chirurgie esthétique du visage s'installe à l'hôtel Martinez de Cannes du 9 au 10 septembre 2016. Au programme la « French Touch » qui s'impose dans les cabinets médicaux, mais également la médecine esthétique de l’intime qui concerne les femmes après la quarantaine.


Le visage reflet de nos émotions est la première chose que l'on offre à tous. Au fondement de la communication sociale, mais source de tous les préjugés, le visage subit le passage du temps. Aujourd'hui, la demande est toujours plus importante et surtout plus précoce.
 
La French Touch reconnue mondialement
La beauté est une notion subjective qui change d'une époque ou d'une culture à l'autre. Certes, si certains visages ont pu être considérés comme universellement beaux car respectant les proportions du fameux nombre d'or, l'esthétique revêt une dimension bien plus large. Cette approche défendue par la « French Touch » fait de plus en plus d'adeptes dans les cabinets de chirurgie et de médecine esthétique. Les interventions prennent en compte l'âge et les expressions des patients pour un rendu naturel.
 
En effet, la tête comporte pas moins de 94 muscles dont 38 pour les mimiques et 85 dans le cou. La médecine et la chirurgie esthétiques du visage sont complexes d'autant plus que le panel des techniques possibles s'est beaucoup étoffé ces dernières années pour cibler au plus juste les différentes zones.
 
Rajeunir un visage, faire disparaître un air fatigué est avant tout une question d'équilibre entre toutes les parties de la face pour retrouver une harmonie entre les volumes et expressions. Le vieillissement du visage ne se limite pas à des rides ou des changements dans les volumes mais aussi à l'apparition d'expressions négative ; par exemple, la ride d'amertume à la commissure des lèvres donnera une impression de tristesse.
 
L'esthétique de l'intime : un double bénéfice esthétique et fonctionnel
Sujet longtemps resté tabou, l'évolution des techniques permet aux femmes qui entrent dans la quarantaine de se réapproprier leur corps pour une meilleure qualité de vie. Les accouchements et ses éventuelles complications, les prémices de la ménopause ont un impact sur les zones intimes : relâchement des tissus, fuites urinaires, sècheresses vaginales. Aujourd'hui, des appareils à ultrason sons micro-focalisés permettent de pratiquer des interventions sans douleurs et rapides. Les femmes de (re)gagnent en qualité de vie.
 
De nos jours, la médecine esthétique devient ultra ciblée grâce aux technologies et injections : rhinoplastie, injection de produits ou de fils tenseurs (résorbable), techniques mini invasives de rajeunissement, embellissement du regard ou encore utilisation des nouvelles technologies. 


Publié le Vendredi 10 Juin 2016 dans la rubrique Bien-être | Lu 1394 fois