Sommaire
Senior Actu

La médecine des abeilles (livre)

Les éditions Baroch ont récemment publié La médecine des abeilles (24 euros), un livre facile d’accès et très complet qui revient en détail sur les nombreux bienfaits des produits de la ruche sur notre santé. Des remèdes du quotidien pour prévenir les infections ou les combattre, pour lutter contre la fatigue chronique ou pour soulager les troubles digestifs ou encore, pour réparer et cicatriser. Un ouvrage rédigé par des spécialistes mondiaux et reconnus de l’apithérapie !


Le miel, que l’on étale sur une tartine avant de la croquer à belles dents au petit déjeuner ; le miel, dont on parfume une tasse de thé, une infusion ou un bol de lait ; le miel, que l’on verse sur le fromage frais en faisselle ou le fromage de chèvre tiède ; le miel, dont on nappe une crêpe moelleuse, ou avec lequel on prépare une délicieuse sauce salade : vinaigre de miel, pomme et miel, riz et miel...
 
Impossible d’énumérer les mille et unes manières d’accommoder cet aliment unique, qui se marie aussi bien avec le sucre qu’avec le sel et apprécié depuis la plus haute Antiquité pour ses innombrables vertus qui ne sont pas que culinaires.
 
Le miel contre les maux de gorge et la toux, bien sûr, mais aussi appliqué directement sur la plaie après une opération chirurgicale (certains chirurgiens le pratiquent des hôpitaux français), sur une brûlure, dans l’œil ; le miel contre les affections digestives, cardio-vasculaires, broncho-pulmonaires... Là aussi, la liste est longue des mérites reconnus de ce formidable... mais nous ne pouvons pas dire médicament sans risquer les foudres de la loi.
 
Si c’est à la fois un aliment et un médicament, alors il s’agirait d’un « alicament », selon la nouvelle terminologie en vogue dans les rubriques santé des médias ? Après tout, ce néologisme ne fait que remettre au goût du jour, bien des produits dont les vertus étaient parfaitement connues des hommes depuis des millénaires jusqu’à l’arrivée de la médecine chimique qui, en quelques décennies, a relégué la médecine traditionnelle, ou naturelle, au rang de « recettes de grand-mères », oubliant un peu trop vite que l’ensemble de ces connaissances a permis à l’humanité de traverser le temps sans trop d’encombres.
 
Heureusement, ces dernières années, la communauté scientifique a fini par admettre que certains préceptes « naturels », tant dans le domaine de la prévention que celui de la guérison, pouvaient jouer un rôle majeur pour le plus grand bénéfice de la santé publique.
 
Dans ce domaine, les vertus du miel sont innombrables et parfaitement avérées. Mais il y a également celles de la gelée royale, de la propolis, du pollen, de la cire, et même... du venin ! Car tout le paradoxe de ces produits bénéfiques réside dans le fait qu’ils sont fabriqués par un fragile insecte qui inspire le plus souvent une peur panique. Tout cela à cause d’une arme minuscule qui permet avant tout à l’abeille de se défendre contre ses nombreux prédateurs.
 
La ruche comme laboratoire pharmaceutique, tel est l’enseignement que l’on retire de l’étude approfondie des produits qui en sont issus. Un laboratoire naturel inépuisable dont la production ne s’interrompt que durant les mois d’hiver. L’abeille est le seul insecte « domestiqué » avec le ver à soie.
Le seul qui fasse autant de bien à l’homme en lui procurant une telle quantité et une telle variété de substances bienfaisantes. Si cette harmonie doit être rompue un jour (et c’est un vrai risque), ce sera la faute de l’homme lui-même qui pille sans vergogne la Nature, en oubliant que ses ressources ne sont pas éternelles.
 
Le miel, le pollen, la propolis, la gelée royale et le venin d’abeille sont vieux comme le monde. A tous les âges de la vie, ils sont là pour aider à mieux vivre chaque jour afin de prévenir et de nous renforcer. Mais ils nous aident aussi à soulager les maladies rhumatismales, nerveuses, hépatiques, cardio-vasculaires, etc. Ils sont en fait les champions de la prévention, de la forme et même des traitements des infections les plus sévères. Des soins familiaux aux médicaments de demain, ce guide vous donne tous les conseils de santé de la médecine des abeilles.

​Les auteurs

Pr. Roch Domerego
Naturopathe, apiculteur, Professeur d’Université et Vice-Président de la Commission d’Apithérapie
d’Apimondia pendant 14 ans, il est l’un des grands spécialistes en apithérapie.
 
Dr. Gaëlle Imbert
Docteur en pharmacie, Gaëlle Imbert est l’auteur d’une thèse remarquée en apithérapie qui lui a valu un prix en 2005. Elle est passionnée par les thérapeutiques naturelles et les produits de la ruche depuis toujours.
 
Christian Blanchard
Journaliste de formation, Christian Blanchard a travaillé avec le Pr. Domerego à la rédaction de nombreux ouvrages et articles relatifs à l’apithérapie. 


Publié le Mercredi 9 Novembre 2016 dans la rubrique Bien-être | Lu 2060 fois