Sommaire
Senior Actu

La marche nordique : un sport-santé à l'honneur

Fin mai 2013, la Fédération Française d’Athlétisme a organisé une rencontre pour réaliser un clip-vidéo promotionnel sur la marche nordique, activité physique venue des pays scandinaves. Et qui mieux que Roselyne Bachelot, ancienne ministre des sports et Alexandra Rosenfeld, Miss France 2006, pour s'initier et promouvoir de belle manière cette discipline en plein essor –et idéale pour les seniors ?


Pour Roselyne Bachelot, la marche nordique n'est pas une découverte. Elle a déjà eu l'occasion de la pratiquer il y a quelques années.
 
Elle n'a d'ailleurs pas oublié que « la marche nordique est un sport très complet qui sollicite près de 85% des muscles du corps ».
 
Aussi à l'aise sur les plateaux de télévision qu'avec les bâtons de marche nordique, Roselyne Bachelot n'a pas hésité à montrer l'exemple, toujours en tête de file du groupe des marcheurs. L'intérêt de cette discipline, c'est bien que toutes les catégories d'âges et tous les types de problématique (perte de poids, reprise d'activité, personnes âgées, renforcement musculaire...) sont concernées.
 
Du côté d'Alexandra Rosenfeld, ancienne athlète, l'ex Miss France ne s'était jamais encore adonnée à la marche nordique. Après une matinée de conseils dispensés par les coachs présents, elle admettra volontiers que « c'est physique et que ça fait travailler tous les muscles du corps » en rajoutant que « c'est très convivial, on peut discuter, c'est très agréable ». Et avant de partir, elle avouera même « je me suis régalée, je reviendrai ! »
 
Alexandra Rosenfeld, Miss France 2006 : « J'ai fait de l'athlétisme pendant dix ans et j'avais envie de découvrir la marche nordique. La Fédération Française d'Athlétisme m'a proposé de venir car ils savent que je suis une ancienne athlète. J'ai regardé une vidéo présentant ce sport avant de venir et j'ai trouvé ça très intéressant. On a l'impression que c'est facile, mais pas du tout. Il faut être très synchronisé. En plus, ça fait travailler tous les muscles. C'est une activité très conviviale. On peut la pratiquer en famille, entre amis. On peut discuter tout en marchant au grand air. C'est une activité de groupe, pas du tout réservée aux personnes âgées. Si j'ai le temps, je vais peut-être m'y mettre. Ça m'a vraiment beaucoup plu, car c'est facile à pratiquer. »

La marche nordique : une technique simple

Comme son nom l’indique, elle vient de Scandinavie et se pratique avec des bâtons en fibre de carbone équipés d'un coussinet en plastique. Puis, on adopte le même rythme qu'une marche normale, en utilisant ces bâtons, très légers, comme appui. Marcher avec des bâtons donne un point d'appui supplémentaire. C'est un allègement pour les articulations. Cela permet de moins les agresser. Les rotules usées sont donc moins sollicitées. A l'essai, la marche nordique n'a rien de très compliqué, le tout est de bien coordonner ses mouvements de bâtons. Une fois passée la mise en route, les foulées semblent même plus légères. Un bon moyen de se dépenser en douceur. Et au vert ! Née dans les années 70 dans les pays d'Europe du nord, cette marche est devenue pour la première fois un sport, encadré par une fédération, en Finlande en 1997. La discipline compterait déjà quelque 7 millions d'adeptes dans le monde.

Anne-Laure, jeune maman et pratiquante débutante : « J'ai eu un enfant et j'avais vraiment envie de refaire du sport. La marche nordique est une activité vraiment dynamique et sympathique. En plus, on se muscle tout le corps : les abdominaux, les fessiers, les bras. Marcher avec des bâtons peut paraitre ridicule, mais ils aident vraiment à adopter la bonne posture. L'ambiance est conviviale. On peut pratiquer ce sport avec n'importe qui et à n'importe quel niveau. Grâce à la Fédération Française d'Athlétisme, on peut bénéficier de la présence d'un coach, qui nous aide à mieux pratiquer. Mon club propose des cours avec des horaires définis, et c'est très pratique pour moi. »
 
Gaëlle et Bruno, couple de marcheurs : « On a découvert la marche nordique avec Claude Leroy (coach athlé santé). A cause de problèmes de santé, on ne pouvait plus continuer le tennis. On a dû se reconvertir et la marche nordique nous a permis de soulager nos douleurs. Grâce aux bâtons, on marche dans la bonne position et, aujourd'hui, nous ne souffrons plus du dos ou du genou. On est devenu accrocs, à tel point qu'on en fait tous les jours. On s'est inscrit en même temps au club et on ne regrette pas du tout. C'est une activité simple, pas cher, et très variée. On rencontre des gens très intéressants et on prend beaucoup de plaisir à échanger avec eux. »


Publié le Jeudi 27 Juin 2013 dans la rubrique Bien-être | Lu 1634 fois