Sommaire
Senior Actu

La grippe... ça commence !

Attention, avec l’arrivée des grands froids l’épidémie de grippe débute en Bretagne et en Île-de-France. Il n’est toutefois pas trop tard pour se faire vacciner ! Rappelons en effet que le vaccin reste le meilleur moyen de se protéger et de protéger les siens.


La grippe... ça commence !
« Contrairement aux idées reçues, la grippe n'est pas une infection saisonnière banale ! » indiquait récemment Marisol Touraine, ministre de la Santé. Et de poursuivre, « le virus tue chaque année, notamment des personnes fragiles. La mobilisation de tous les Français et de tous les acteurs de santé est un facteur indispensable à la réussite de la campagne de vaccination ».
 
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 6 octobre 2016 et s’achèvera le 31 janvier 2017. Toutefois, il est encore temps de se faire vacciner. Rappelons que plus de onze millions de personnes vulnérables (personnes âgées ou atteintes de certaines maladies chroniques, femmes enceintes, personnes obèses ou nourrissons) sont concernées et peuvent retirer gratuitement le vaccin en pharmacie, sur présentation du bon de prise en charge envoyé par l’Assurance maladie.
 
Pour information, chaque hiver, la grippe saisonnière touche de 3 à 6 millions de personnes en France. Ce virus, très contagieux,  peut être grave, en particulier chez les personnes fragiles donc pour les personnes âgées. En ce début d’épidémie, Marisol Touraine rappelle que la vaccination reste le meilleur moyen pour se protéger, protéger son entourage et limiter les risques de complications qui peuvent entraîner une hospitalisation, voire le décès chez les personnes les plus fragiles.
 
La grippe est une infection respiratoire aiguë, responsable d’épidémies saisonnières hivernales. Elle se transmet à l’occasion d’éternuements ou de toux ou encore par contact d’objets souillés (les lieux confinés et très fréquentés étant propices à la transmission de ces virus). Fièvre, fatigue, courbature, maux de tête sont les premiers signes de la maladie.
 
Rappelons une fois encore, que les seniors sont en première ligne ! Ainsi, l’année dernière, l'épidémie a fortement touché les personnes de 65 ans et plus qui ont représenté la moitié des hospitalisations après passage aux urgences et des admissions en réanimation pour grippe. Au total, sur les neuf semaines d'épidémie, on estime la surmortalité à 18.300, et parmi ces morts, en majorité des personnes âgées. A noter d’ailleurs qu’il s'agit de l'excès de mortalité observé le plus élevé depuis l'hiver 2006-2007.

Les bons gestes pour limiter la transmission du virus
Si la vaccination reste la meilleure protection, des gestes simples contribuent à limiter la transmission de la maladie de personne à personne. Dès le début des symptômes grippaux, il est recommandé de :
- limiter ses contacts avec d’autres personnes, en particulier à risque, ou porter un masque chirurgical en leur présence ;
- se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydroalcoolique ;
- en cas de toux ou d'éternuement, couvrez ou masquez votre nez ou votre bouche ;
- utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter.
 
Pour l’entourage des personnes grippées, il est recommandé :
- d’éviter les contacts rapprochés avec la personne grippée et en particulier si l’on est soi-même fragile ;
- de se laver régulièrement les mains, notamment après tout contact avec le malade.
 
Enfin, les proches de personnes fragiles, notamment âgées et isolées, sont appelés à prendre régulièrement de leurs nouvelles.


Publié le Lundi 19 Décembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1366 fois