Sommaire
Senior Actu

La fédération A Domicile lance un appel aux candidat(e)s aux élections municipale et cantonale

La fédération nationale A Domicile, mouvement associatif regroupant 250 associations travaillant dans le domaine de l’aide à domicile, vient dans lancer par le biais d’un communiqué, un appel aux candidat(e)s aux élections municipale et cantonale demandant « à ce que leurs activités, régulées par l'Etat dans les secteurs sanitaire, social, médico-social et services à la personne, soient soutenues et promues au niveau local et national, afin de leur permettre d’assurer, jour après jour, leurs missions d’intérêt général ».


Actuellement, rappelle la fédération, « cinq millions de Français vivent avec un handicap et un million de nos concitoyens ont plus de 85 ans, un chiffre qui doublera d’ici à 2015. Par ailleurs, avec 800.000 naissances en 2007, notre pays garde l’un des taux de natalité le plus élevé de l’Union européenne et le taux d’activité des femmes progresse régulièrement ».

Dans ce contexte, les associations « interviennent ainsi sur de nombreux enjeux au centre des préoccupations des Français : la protection de l’enfance, la perte d’autonomie, la dépendance, l’aide à la parentalité, les problèmes d’insertion sociale, la prévention et l’éducation pour la santé, la prise en charge et l’accompagnement de personnes atteintes notamment de maladies chroniques au nombre desquelles figure la maladie d’Alzheimer ».

Elles participent ainsi à la cohésion sociale, à l’aménagement et au développement durable des territoires. Toutefois, souligne encore le communiqué, « actrices de l’économie sociale, les associations ont besoin d’engagements forts tant au niveau local que national pour réaffirmer leur place dans les problématiques sociétales et poursuivre leur engagement sur le terrain ». .../...

La fédération national demande donc aux candidats des élections municipale et cantonale de prendre en compte dans leur programme la valeur ajoutée sociale et professionnelle des associations en s’engageant à :

- informer le public sur les missions de nos associations, sur les modes d’intervention à domicile et sur les aides financières en matière d’aide, d’intervention et de soins à domicile, de services à la personne
- aider à créer, à développer et à pérenniser les entreprises associatives d’aide, d’intervention, de soins et de services à la personne, créatrices d’emplois
- intégrer dans le cadre de la politique de la ville les associations dans les contrats urbains de cohésion sociale autour de projets communs
- associer au niveau local de façon systématique, les associations dans l’application des plans nationaux de prévention et de santé (plan cancer, Alzheimer, solidarité grand âge…)
- développer des partenariats entre les instances locales et les associations, notamment dans le cadre de chartes locales ou de l’intercommunalité
- communiquer sur les possibilités de recrutement au sein des entreprises associatives au travers des supports d’information des collectivités locales
- contribuer à la prise en compte par les organismes financeurs (Conseils généraux, CNAF, CNAMTS, CNAV, DASS, MSA) des évolutions de la convention collective dans le cadre des enveloppes allouées
- faire reconnaître le prix de revient des prestations à domicile pour assurer l’équilibre budgétaire des associations et par là-même le maintien de leurs missions d’intérêt général

A Domicile souligne qu’elle représente près de 250 structures d’aide, d’intervention, de soins à domicile et de services à la personne, implantées dans vingt régions. A but non lucratif, les associations d’aide et d’intervention sociale, les centres de soins infirmiers, les services de soins infirmiers à domiciles, membres de ce réseau proposent des services accessibles à tous, financés pour une partie sur la base de la solidarité nationale et régulés par l’Etat. Présentes pour certaines depuis plus de 70 ans, les associations évoluent pour s’adapter aux nouveaux besoins sociaux et sanitaires repérés sur le terrain.


Publié le Mardi 4 Mars 2008 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 6329 fois