Sommaire
Senior Actu

La déshydratation chez les seniors : un phénomène préoccupant

Le 9 novembre dernier à Bruxelles (Belgique), à l’occasion du 10ème Congrès de Nutrition & Santé, Olivier Devuyst, professeur de physiologie et de médecine à la Faculté de médecine de l’Université Catholique de Louvain (UCL) a reçu le Prix international Spa Foundation 2007 qui a récompensé cette année « un chercheur s’étant illustré dans des travaux expérimentaux montrant le rôle crucial d’une hydratation optimale lors du vieillissement ».


On l’oublie souvent mais l’eau constitue environ deux tiers de notre poids corporel. Dans notre organisme, nous possédons des systèmes de régulation très précis pour maintenir constantes les concentrations en eau et en sel. Or ces systèmes peuvent se dérégler. Les personnes âgées, par exemple, sont plus sensibles à la déshydratation notamment dans certaines circonstances à risque : fortes chaleurs, fièvre, troubles de conscience, etc.

Par ailleurs, le simple accès à l’eau peut être plus difficile en raison d’une diminution de mobilité. D’autres éléments, comme une perte de fonction rénale, due à l’âge ou à certaines pathologies (diabète, hypertension,…) ou encore à l’action de certains médicaments (en particulier les diurétiques) peuvent également jouer un rôle important dans le bilan hydrique des personnes âgées. Partant de ces constats, le Prix international Spa Foundation 2007 a voulu récompenser les travaux d’un chercheur sur le thème de « eau et vieillissement ».

Les travaux du Professeur Devuyst : comprendre les mécanismes des reins pour développer de meilleurs traitements

Le jury a décerné le Prix international Spa Foundation 2007, d’un montant de 40.000 euros, au Professeur Devuyst, de l’Université Catholique de Louvain, pour ses travaux sur les mécanismes moléculaires impliqués dans la réabsorption d’eau et de sel par le rein.

Ces travaux ont permis, dans un premier temps, de mieux comprendre plusieurs maladies congénitales du rein qui peuvent se compliquer de déshydratation et d’insuffisance rénale et, dans un second temps, d’améliorer la prise en charge de ces patients. .../...
La déshydratation chez les seniors : un phénomène préoccupant

Olivier Devuyst, Professeur de Physiologie et de Médecine à la Faculté de Médecine de l’UCL explique : « Chaque jour nos reins réabsorbent pratiquement 200 litres d’eau qui ont été filtrées. Nos recherches visent à mieux comprendre les mécanismes moléculaires impliqués dans le maintien d’un équilibre fondamental de notre organisme. Les perturbations du bilan hydrique, ainsi que la déshydratation sont très fréquentes, à tout âge de la vie, et peuvent avoir des conséquences dramatiques chez les personnes les plus fragiles dont les aînés. Les molécules impliquées, les transporteurs et les canaux, jouent un rôle essentiel dans le rein et d’autres organes. On peut espérer que nos travaux aideront à une meilleure prise en charge des patients atteints de maladies rares mais aussi une meilleure gestion des situations médicales rencontrées tous les jours. »

Spa Foundation : un soutien historique à la recherche internationale

C’est en 1983, à l’occasion du 400ème anniversaire de l’exportation des Eaux de Spa, qu’ont été lancés, sous les auspices du Fonds National de la Recherche Scientifique, les prix scientifiques Spa Foundation.

En 2000, un thème général est défini : « water throughout the life cycle », l’eau à travers le cycle de la vie. Depuis lors, quatre Prix ont été attribués pour des travaux liés à l’eau et la grossesse, l’eau et le nouveau-né, les bénéfices santé d’une bonne hydratation et enfin en 2007 l’eau et le vieillissement.

Source : Spa Foundation


Publié le Jeudi 29 Novembre 2007 dans la rubrique Santé | Lu 8873 fois