Sommaire
Senior Actu

La consommation de frites augmenterait le risque de développer le cancer du sein

Selon une étude récente, diligentée par les chercheurs de l’Université d’Harvard et parue dans le magazine « International Journal of Cancer » - édition d’août 2005, les femmes qui ont mangé régulièrement des frites durant leur enfance sont plus exposées au risque de développer un cancer du sein.


Cette enquête, menée sur les habitudes alimentaires durant l’enfance de femmes atteintes de cancer du sein et de femmes en bonne santé, aurait permis de déterminer avec une certaine précision le niveau de risque encouru. Ainsi, une petite fille âgée de 3 à 5 ans consommant des frites une fois par semaine ou plus augmenterait de 27% le risque de développer la maladie à l’âge adulte.

Outre les corps gras, déjà reconnus pour leur incidence sur le développement du cancer du sein, certains additifs ou substances entrant dans la composition des frites industrielles pourraient être mis en cause, à l’image de d'acrylamide, une substance chimique que l'État de Californie juge suffisamment cancérigène pour avoir entamé depuis peu une action en justice à l’encontre de neuf chaînes de fastfood et fabricants de frites et chips tels que McDonald's, Burger King, Wendy's ou Frito Lay.
La consommation de frites augmenterait le risque de développer le cancer du sein


Publié le Mardi 30 Août 2005 dans la rubrique Nutrition | Lu 4792 fois