Sommaire
Senior Actu

La chirurgie parodontale : Pourquoi ? Quand ? Comment ?

A l’occasion de la présentation du Congrès 2014 de l’Association dentaire française (ADF), qui se tiendra du 25 au 29 novembre 2014 sur le thème « La bouche, l’expression de notre santé », revenons sur la chirurgie parodontale et ses applications.


La chirurgie parodontale est un ensemble de techniques chirurgicales réalisées sous anesthésie locale, en ambulatoire, mises en oeuvre pour soigner les maladies parodontales et/ou corriger des défauts parodontaux innés ou acquis.
 
Cette chirurgie est pratiquée lorsque l’hygiène et la mise en oeuvre de soins parodontaux non invasifs ne sont pas suffisantes pour pallier des lésions non curables.
 
La chirurgie parodontale peut être efficiente dès le plus jeune âge (6 ans environ), sous anesthésie locale ou sous « MEOPA » (gaz inhalant). L’âge n’est donc pas un frein, seul l’état de santé et la capacité psychomotrice à bénéficier d’une intervention sous anesthésie comptent.
 
Cette chirurgie est utilisée pour traiter* :

- les lésions parodontales conséquentes aux parodontites
- les lésions innées ou acquises

La chirurgie parodontale : Pourquoi ? Quand ? Comment ?
Elle peut être associée à des techniques de régénération des tissus perdus faisant appel à des greffes osseuses et à la bio-ingénierie tissulaire et moléculaire. Si cette chirurgie n’est pas effectuée alors qu’elle est nécessaire, la maladie parodontale peut évoluer et aboutir à la perte prématurée des dents, (les parodontites sont la première cause de perte de dents au niveau mondial selon l’OMS) et de toutes ses résultantes : mauvaise haleine, altération de la mastication, baisse de l’estime de soi, douleurs des articulations et de la mâchoire, etc.
 
Suite à une opération de chirurgie parodontale, le patient doit être vu régulièrement (tous les 6 à 12 mois). Cette seconde période dite de thérapeutique parodontale de soutien et de maintien des résultats obtenus, consiste en des séances de nettoyage professionnel, de dépistage et d’enseignement de l’hygiène parodontale.
 
Quel statut pour la chirurgie parodontale en France ?

En France, l’information et la pratique de la chirurgie parodontale sont encore discrètes. Il en est de même en Europe du Sud, alors qu’aux Etats-Unis, cette pratique médicale est largement reconnue et mise en oeuvre. Si les Etats-Unis sont bien plus sensibles à la chirurgie parodontale, c’est parce qu’elle s’inscrit dans la continuité d’une bonne hygiène buccale, critère important de réussite. En effet, dans ce pays, le paraître tient une place dominante. Il est difficile de réussir professionnellement ou socialement si le sourire est négligé.
 
Pour soigner sa « réussite », les Américains procèdent donc au nettoyage des espaces inter-dentaires par du fil, voire des brossettes, des bains de bouche quotidiens, des brossages fréquents et des rendez-vous réguliers chez des hygiénistes dentaires qui dépistent, nettoient et enseignent la bonne hygiène dentaire et parodontale. Ces habitudes sont sources de résultats probants, notamment en termes de prévention des pathologies.
 
« En France, comme l’éducation thérapeutique en termes d’hygiène parodontale reste insuffisante et que les visites chez le dentiste ne sont pas assez fréquentes hors douleur, les thérapeutiques parodontales sont encore relativement méconnues, d’autant que ces traitements ne sont que très modestement pris en charge par la Sécurité Sociale » précise le Dr Monnet Corti.
 
La parodontologie, une discipline à part entière

Le chirurgien-dentiste a acquis les compétences de dépistage, de diagnostic et de prise en charge globale de la sphère bucco-dentaire. La compétence en discipline de parodontologie peut être validée par un diplôme d’études supérieures universitaires de parodontologie, ou dans des post graduate européens et internationaux, après 1 à 3 années d’études, délivrés dans les Facultés de chirurgie dentaire françaises ou européennes. Ces formations complémentaires permettent d’acquérir les compétences nécessaires à la parodontologie. Ces diplômes sont reconnus par le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes et peut figurer sur les ordonnances.
 
*Le livre Chirurgie Plastique Parodontale, de A. BORGHETTI et V. MONNET-CORTI, des éditions CdP, paru en 2008, est un manuel de référence en chirurgie plastique parodontale.


Publié le Vendredi 20 Juin 2014 dans la rubrique Santé | Lu 1016 fois