Sommaire
Senior Actu

La banque en ligne, les plus et les moins : le point avec La Finance pour tous

Une banque en ligne est accessible uniquement sur Internet, sans réseau d’agences. Alors cette banque à distance est-elle adaptée aux besoins et aux habitudes de tous ? Réponses avec le site Internet La Finance pour tous.


Ouvrir un compte bancaire dans une banque à distance permet de disposer d’une plus grande disponibilité des services et de payer moins cher que dans une banque traditionnelle.

Premier avantage, avoir un compte dans une banque 100 % Internet permet de gérer facilement ses opérations bancaires au quotidien. Les services sont disponibles à tout moment, le jour comme la nuit. Ce qui permet d’éviter les attentes au guichet.

Il est possible de joindre un conseiller par téléphone, 6 jours sur 7 et jusqu’à tard le soir, ou d’échanger avec lui à distance par visioconférence avec une webcam. Pour réaliser les opérations bancaires habituellement effectuées au guichet, des solutions alternatives existent. Ainsi, pour retirer un montant important d’espèces, le conseiller augmente le plafond d’autorisation de retrait de la carte bancaire pour cette seule opération, le retrait s’effectuant à un distributeur de billets.

Autre avantage, les banques en ligne proposent de nombreux services « sans frais » : carte bancaire internationale, virements, prélèvements… Cependant, tout n’est pas gratuit. Les rejets de paiement sur le compte ou les opérations moins courantes (renouvellement anticipé de la carte, recherche de document…) sont facturés comme dans les autres banques.

Quelles sont ces banques 100% en ligne ? Boursorama Banque, ING Direct, Monabanq, Fortuneo Banque… permettent de disposer d’un compte bancaire à distance. Les assureurs ont créé Axa Banque, Allianz Banque et Groupama Banque. Et les banques traditionnelles développent des « agences 100 % en ligne », en plus de leur réseau d’agences : e-lcl (LCL), labanquepostale.fr (La Banque Postale), La Net Agence (BNP Paribas), Mon banquier en ligne (Caisse d'Epargne), Breizh Banque et Tookam (créées par différentes caisses du Crédit Agricole), entre autres. Ces établissements en ligne, comme les banques traditionnelles, sont soumises à des conditions d’exercice et de contrôle par les autorités bancaires.

La banque en ligne, les plus et les moins : le point avec La Finance pour tous
Mais la banque en ligne ne correspond pas nécessairement aux besoins et aux attentes de tous. Car il faut disposer d’une connexion à Internet et pouvoir gérer ses produits bancaires de manière autonome. Et l’absence de rencontre physique avec un conseiller bancaire constitue souvent un frein pour les clients.

Dans bien des cas, la visite en agence s’impose pour s’informer, réaliser certaines opérations (dépôt d’espèces…) et pour souscrire des crédits (personnels ou immobiliers) ou des produits de placement. Pour répondre aux besoins de nombreux clients de se rendre en agence, quelques banques en ligne ont mis en place des « espaces conseils ». Ou elles orientent vers les agences bancaires ou les agents d’assurance du réseau dont elles sont issues.

Autre difficulté, ouvrir un compte dans certaines de ces banques en ligne nécessite de disposer de revenus relativement élevés. Et tout le monde ne peut pas bénéficier de la gratuité de la carte bancaire, telle qu’annoncée dans de très nombreuses publicités. La carte est gratuite seulement si son titulaire effectue avec celle-ci des paiements et des retraits d’espèces de montants importants, tout au long de l’année. Comme toujours, des conditions à connaître avant de s’engager…

Article publié en partenariat avec La Finance pour Tous


Publié le Vendredi 11 Mai 2012 dans la rubrique Finances | Lu 2739 fois