Sommaire
Senior Actu

La Vélo Francette : un concentré de France à vélo

Ouverte en 2015, La Vélo Francette, nouvel itinéraire de 630 km balisés, sonne comme un refrain de Charles Trenet. Un véritable concentré d’une douce France où de villages en villages, les touristes à vélo goûtent aux saveurs de l’Hexagone. Une escapade à deux à découvrir en septembre quand tous les vacanciers sont de retour derrière leurs bureaux !


La Véloroute résolument conçue pour voir du pays en mode slow tourisme, de Ouistreham-Riva-Bella à La Rochelle, cet itinéraire, interconnecté avec la Véloscénie, La Loire à Vélo et la Vélodyssée, est porté par sept départements, le Calvados, l’Orne, la Mayenne, l’Anjou, les Deux-Sèvres, la Vendée et la Charente-Maritime.
 
Partir des plages de Normandie, traverser le bocage normand, descendre la vallée de la Mayenne, aborder le Val de Loire, parcourir le Marais poitevin pour atteindre la côte Atlantique... La Vélo Francette s’annonce comme un véritable road-movie dans une France authentique et sans chichi, ponctué de nombreux… rétros-pédalages. De petites haltes pour découvrir les brasseries du coin, les manufactures locales, les jardins, les lacs, les ponts, les musées, etc.
 
Très agréable, le tracé n’est jamais très éloigné d’une rivière ou d’un fleuve : l’Orne, la Mayenne, la Loire, le Thouet, la sèvre niortaise et jalonné de guinguettes, de bars à vélo ou d’hébergements atypiques : roulottes, lodge sur pilotis en bord de rivière, fabrique d’hameçons réhabilitée en hôtel, ancienne écurie, villa fifties, moulins à eau, maisons éclusières…
 
Cyclistes du dimanche, mordus du deux roues ou amateurs de belles épopées : cap sur les six spots de La Vélo Francette pour des lendemains qui chantent, entre jolis villages et sublime campagne !

De la Venise verte au bleu de l’Atlantique

De Niort à la Rochelle
Les petits ports pimpants, les villages intimes et les canaux ombragés du marais mouillé, les espaces ouverts du marais desséché, les gondoles locales : ce dernier tronçon de la Vélo Francette relie Niort par le Marais poitevin à l’océan Atlantique. Dédale de boucles cyclables vertes et bleues, ombragées et plates, cette portion propose un petit bout de France, à part, et un étonnant voyage entre terre et mer. 

 
Du Marais poitevin à l ’océan
Eblouissant de diversité, l’itinéraire alterne chemins de halage et petites routes de Niort à La Rochelle avec une myriade de petites haltes idylliques. Au fil de la sèvre niortaise, les sites de Roussille et de La Garette, typique avec une rue terrestre et une rue d’eau s’imposent d’eux-mêmes. Cap sur Coulon, où les voyageurs embarquent à travers un labyrinthe de méandres et de canaux, propices à l’évasion, pour arriver sur le Parc naturel Régional du Marais poitevin (100 000 ha de superficie, 2ème zone humide en France).
 
Au cœur du marais mouillé, petit paradis sauvage et intimiste, les vélos filent vers Damvix, charmant village typique et Marans, une petite ville vivant au rythme de l’eau. L’ultime étape en Charente-Maritime, qui longe le canal de Marans puis celui de Rompsay, prolonge le plaisir de pédaler jusqu’à l’océan, tout en traversant les cultures d’ail et de melon. Puis, voici La Rochelle, cité maritime ouverte sur la mer et sur le monde qui offre une déambulation tout aussi dépaysante.

www.lavelofrancette.com


Publié le Mercredi 17 Août 2016 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1880 fois