Sommaire
Senior Actu

La France qui disparait : souvenirs, souvenirs

Si vous êtes en retard pour les cadeaux de noël, voici un livre qui plaira à coup sûr aux grands et arrières grands-parents : le France qui disparait, un bel ouvrage de Claude Maggiori et Sandrine Dyckmans (éditions Les Glénats) qui revient avec nostalgie, sur cent et un objets, signes, mots, expressions, etc. qui ont disparu ces derniers temps.


La France qui disparait : souvenirs, souvenirs
De mon temps on faisait comme ceci, à mon époque c’était comme cela, quand j’étais jeune tout était plus simple, une chose comme ça, ça ne serait jamais arrivé de mon temps… Sans tomber dans le « c’était mieux avant » systématique, le fameux syndrome du rétroviseur, il faut bien avouer qu’en quelques années, le monde a connu une évolution radicale et sans retour en arrière possible. Forcément, dans un monde qui vieillit, cela développe en nous quelques relents de nostalgie…
 
Incontestablement, ce livre au parfum « vintage » intitulé La France qui disparait symbolise bien ce passage entre deux époques. Le temps passe, les années s’envolent, la vie va, les techniques progressent, tout se transforme, Internet révolutionne la communication. Tout serait à peu près normal si nous n’avions pas un étrange sentiment : celui que « quelque chose fout le camp ! » Mais quoi ? Le monde s’uniformise, on s’habille à New York comme à Hong Kong, on mange à Moscou comme à Madrid… Partout les mêmes enseignes…
 
Comme le soulignent les auteurs cet ouvrage particulièrement attachant (35 euros), « nous voulons, avec ce livre, dresser un catalogue avant disparition. Un almanach nostalgique et amusant des cents et un objets, signes, mots, expressions, produits, bonbons, boissons, voitures, journaux, entreprises… qui ces dernières années s’en sont allés. Mille petites choses, mais qui faisaient le charme de notre pays. Des spécificités, des originalités, des signes d’identité… qui doucement disparaissent ».
 
Un inventaire à l’envers, très vintage, classé selon des chapitres qui reprennent la vie quotidienne des Français (dans la maison, dans la cuisine, au café, dans la rue, à l’église…)… Un livre qui liste ce que les Français appréciaient (plus ou moins… : speakerines, cabines téléphoniques, vignette auto, etc.). Des choses oubliées (le video-club, le Concorde, le cadeau Bonux, etc.), dont les lecteurs vont soudain constater, avec surprise, la disparition… Définitive. 


Publié le Vendredi 19 Décembre 2014 dans la rubrique Culture | Lu 1432 fois