Sommaire
Senior Actu

La Chine face à un manque de main d'oeuvre programmé

La Chine doit faire face depuis quelques années à un vieillissement de sa population sans précédent… Avec pour effet secondaire, un manque de main d’œuvre programmé à partir de 2021, c’est-à-dire demain…


Le Chine est le pays de tous les excès. Un territoire gigantesque, une population qui dépasse le milliard d’habitants, une croissance économique insolente en deux décennies, etc. Tout est démesuré chez ce géant asiatique. Même le vieillissement de sa population et le manque de main d’œuvre programmé à l’horizon 2021… Ce qui en fait un géant au pied d’argile…
 
La Chine connait actuellement un vieillissement sans précédent de sa population ; résultat direct de la politique de l’enfant unique menée dans les années 70. Rappelons que selon les normes internationales, un pays est considéré comme « vieillissant » si le nombre de personnes de 60 ans ou plus atteint ou dépasse les 10% de la population totale. Or, la Chine a atteint ce niveau en 1999. Et ce n’est pas fini. Il est prévu que d'ici 2025, ce nombre dépassera les 300 millions de personnes et qu'il atteindra un pic de 487 millions de personnes en 2055 !
 
Selon de récentes statistiques, le pays devrait être confronté à un manque de main d’œuvre à partir de 2021. C’est en effet à partir de cette année que les baby-boomers chinois vont commencer à prendre leur retraite. En masse. Un vrai problème pour la Chine mais également pour l’industrie mondiale qui repose en grande partie sur la production chinoise…
 
Comme le précise un spécialiste local des problèmes démographiques : « la population active jeune, âgée de 20 à 34 ans, continuera à baisser à partir de 2021. La réduction annuelle pourra atteindre 11 millions entre 2022 et 2025. En 2030, la main d'oeuvre de cette tranche d'âge pourrait baisser pour atteindre 221 millions, soit 104 millions de moins par rapport à 2010 ».
 
Précisons que la Chine a assoupli la politique de l'enfant unique depuis janvier 2015. Mais trop tard, cela ne sera pas suffisant pour faire face à cette pénurie de main d’œuvre programmée… D'autant que de nombreux couples, avec la crise latente, ne souhaitent pas avoir deux enfants ou plus. Le pays va donc devoir trouver des ouvriers à l’étranger et/ou robotiser à outrance son outil de production… 


Publié le Jeudi 22 Octobre 2015 dans la rubrique Société | Lu 1146 fois