Sommaire
Senior Actu

La CFTC pour la création d'un véritable statut des aidants familiaux : 3,5 millions attendent des solutions

Alors que la réforme de la dépendance a été repoussée à 2012 par le gouvernement, la CFTC réitère ses propositions pour les aidants familiaux. 3,5 millions de personnes, aidant au quotidien une personne dépendante, attendent des solutions pour être reconnues et que des droits leurs soient octroyés...


Pour la CFTC, les aidants familiaux doivent être aidés financièrement, physiquement et moralement. Il est inacceptable que ces personnes ne puissent, au-delà d'un an (durée du congé de soutien familial*), cotiser pour sa retraite du fait d'un arrêt de travail forcé. En effet, l'état d'une personne dépendante ne peut s'améliorer en un an !

Sur le volet de la dépendance, la CFTC réitère ses propositions pour améliorer la vie des personnes dépendantes et de leurs aidants. Le financement doit reposer sur une véritable solidarité universelle, et être partagé par tous les Français selon leurs moyens, grâce à la CSG et par un élargissement de son assiette.

« La CFTC a particulièrement à cœur que le rôle des familles ou des salariés qui accompagnent les personnes dépendantes - et qui incombe généralement aux femmes -, soit enfin reconnu. La création d'un statut d'aidant familial pourrait y contribuer. La carrière professionnelle mise entre parenthèse a trop de conséquence sur la réinsertion professionnelle et par voie de conséquence sur le calcul des trimestres pour la retraite » déclare à cette occasion Pascale Coton du syndicat.

Les aidants représentent entre 6 % et 8 % de la population active (15% d'ici à dix ans). La CFTC souhaite donc que le projet de la dépendance soit d'urgence remis à l'ordre du jour.


Publié le Lundi 10 Octobre 2011 dans la rubrique Chroniques | Lu 1222 fois