Sommaire
Senior Actu

L’enseigne Marks & Spencer cherche à adapter un soutien-gorge au cancer du sein

L’enseigne britannique Marks & Spencer réfléchit à l’élaboration d’une ligne de lingerie adaptées aux femmes qui ont subi une mammectomie, suite à un cancer du sein, indique un récent article du quotidien le Financial Times.


Suite à la réclamation de l’une de ses clientes qui se plaignait de ne pas trouver de soutien-gorge « adapté si vous avez perdu un sein », Stuart Rose, le directeur général de cette chaîne de magasin qui représente un quart du marché de la lingerie féminine en Grande-Bretagne a décidé de se pencher sur ce problème.

Selon la responsable de la conception des soutien-gorge chez Marks & Spencer, Julia Mercer, le produit doit être adapté aux différents types de chirurgie, de la mammectomie aux prothèses. Une gamme adaptée spécifiquement à ces femmes ayant été opérées pourrait être lancée dans le courant de l'année prochaine.

Rappelons que le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins et reste, encore aujourd’hui, la principale cause de mortalité par cancer chez la femme : 11 637 décès en 2000. En nombre de nouveaux cas, il se situe au premier rang de tous les cancers (41 845 nouveaux cas en 2000 en France).

La survie des patientes est directement liée à la taille de la tumeur et à l’envahissement ganglionnaire. Ainsi 90 % des femmes présentant un cancer du sein de moins de 1 cm sans atteinte ganglionnaire guérissent. Ce n’est le cas que pour 55% d’entre elles s’il existe un envahissement ganglionnaire. En France, même si le dépistage individuel se développe depuis des années, il reste insuffisant.

En savoir plus
Cancer du sein : des risques aggravés par le traitement hormonal substitutif (THS)
France - Cancer du sein, mobilisation pour le dépistage


Publié le Jeudi 7 Juillet 2005 dans la rubrique Consommation | Lu 14189 fois