Sommaire
Senior Actu

L’assureur La Mondiale signe un accord sur la gestion de l'emploi des seniors

Dans le cadre de la présentation du « Plan national d’action concerté pour l’emploi des seniors 2006-2010 », présenté le 6 juin dernier par le Premier ministre, Gérard Larcher, ministre délégué à l’emploi avait convié La Mondiale à présenter son expérience en matière d’emploi des seniors.


En présence du Premier ministre, de Jean-Louis Borloo, de Gérard Larcher et de Philippe Bas, André Renaudin, président du Groupe La Mondiale et Pierre Yung, délégué syndical ont détaillé « l’accord sur la gestion de l’emploi et des fins de carrière des seniors » signé le 17 mars 2006.

Cet accord, comme le souligne le communiqué du groupe, s’annonce comme « l’aboutissement de réflexions menées entre les représentants du personnel, la direction des ressources humaines et des seniors de l’entreprise ».

Il s’articule autour du dispositif suivant : faciliter la mobilité professionnelle sans discrimination ; permettre au senior de réaliser des points d’étapes réguliers sur sa carrière avec la direction des ressources humaines et sa hiérarchie ; faciliter l’accès à la formation professionnelle grâce à un bilan personnalisé tous les trois ans, avec notamment un Droit Individuel de Formation bénéficiant par anticipation d’un crédit de 100 heures ; favoriser le tutorat pour mieux assurer le transfert des savoir-faire ; s’interdire de geler la rémunération des seniors sous prétexte de leur âge ou de leur niveau de revenus ; créer un Compte Epargne Temps réservé aux seniors dans le but de favoriser la réduction progressive de l’activité ; eet enfin favoriser le travail à temps partiel à partir de 50 ans : l’entreprise s’engage à prendre en charge 50 % de la part de la baisse des cotisations retraite. .../...

« En tant que leader de la retraite individuelle et collective, il était plus que légitime que La Mondiale se préoccupe de ses seniors. En tant qu’assureur mutualiste, spécialiste de la protection sociale, nous nous devions d’être exemplaire en interne comme vis-à-vis des particuliers ou des entreprises dont nous assurons les salariés » précise André Renaudin dans le communiqué.

« Cet accord est très positif pour nous. C’est le résultat d’un travail réalisé en intersyndical avec la direction des ressources humaines et des salariés de La Mondiale. Nous avons voulu reconnaître les seniors en interdisant que l’âge soit un facteur discriminant. D’ou l’idée d’un accord très spécifique » indique Pierre Yung.

De son côté, Gérard Larcher, ministre délégué à l’emploi a souligné le caractère innovant de l’accord signé par La Mondiale, en souhaitant que cet exemple en appelle d’autres, notamment dans le secteur des services.


Publié le Jeudi 8 Juin 2006 dans la rubrique Emploi | Lu 3742 fois