Sommaire
Senior Actu

L’association PNT 65 plaide pour le droit des pilotes de ligne d’exercer jusqu’à 65 ans

L’association PNT 65, qui a pour objectif de « laisser la liberté à chaque pilote Français de choisir son âge de cessation d'activité », vient de publier une lettre ouverte au président de la République, pour protester contre le rejet de deux amendements (81 et 82 au projet de loi 743) qui devaient permettre aux personnels navigants (pilotes, hôtesses et stewards) de pouvoir travailler plus longtemps…


« Pour la seconde fois en six mois, affirme le communiqué, deux membres de votre gouvernement, le ministre du Budget au Sénat en novembre dernier et le ministre du Travail hier à l’Assemblée nationale, sont venus s’opposer à la liberté de pouvoir « travailler plus pour gagner plus » pour les navigants de l’aéronautique civile française, hôtesses, stewards et pilotes de ligne ».

Et d’ajouter : « dans les faits, malgré la mise en demeure de la France par la Commission Européenne en décembre dernier pour non transposition de plusieurs règlements dont le 2000-78 qui interdit toute discrimination en matière d’emploi entre autres du fait de l’âge, notre gouvernement continue à ignorer ses obligations qui relèvent de l’application et du respect des textes européens ».

L’association regrette donc que les « hôtesses et stewards français » soient « toujours les seuls au monde à être licenciés à 55 ans. Les pilotes de ligne français sont, quant à eux, licenciés à 60 ans alors que, dans la quasi-totalité des pays du monde et la totalité des pays européens à l’exception de l’Italie et de la Hongrie, nos collègues pilotes du transport aérien public peuvent aller jusqu’à 65 ans et voler sur notre territoire ainsi qu’au départ de nos aéroports ». .../...
L’association PNT 65 plaide pour le droit des pilotes de ligne d’exercer jusqu’à 65 ans

« Comment expliquez-vous que le pilote de ligne tout comme le pilote d’hélicoptère du SAMU sont licenciés à 60 ans alors que le pilote d’essai français qui travaille pour Airbus, le pilote du travail aérien ou le pilote d’hélicoptère de la Sécurité Civile peuvent aller jusqu’à 65 ans ? » s’interroge encore PNT 65.

Dans un contexte de pénurie de pilotes dans le monde, le communiqué affirme Air France va « devoir « clouer des avions au sol » par manque d’effectif et donc ralentir sa croissance en France voire délocaliser des pans entier de son activité. Comble de l’absurdité, cette compagnie cherche à présent des pilotes à l’extérieur de l’Union Européenne ».

Pour conclure, l’association PNT 65 souligne que chaque jour qui passe voit en moyenne « le licenciement du seul fait de l’âge de deux hôtesses ou stewards » et d’un départ forcé de pilote « tous les deux jours ».

Pour aller plus loin, lire aussi :
Âge de la retraite des pilotes de ligne : une proposition de loi pour aller jusqu'à 65 ans


Publié le Mercredi 23 Avril 2008 dans la rubrique Emploi | Lu 7218 fois