Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Santé

L’anémie augmente le risque de mortalité chez les personnes âgées


Selon une récente étude américaine réalisée par le Collège de médecine de l’Université du Vermont, qui vient de paraître dans le numéro du 24 octobre 2005 de la revue spécialisée « Archives of Internal Medicine », les personnes âgées qui font de l’anémie (faible taux d’hémoglobine dans le sang) voient leur risque de mortalité augmenter.


Cette étude qui a duré plus de onze ans montre que sur les 5.800 seniors américains ayant participé à cette enquête, 498 soit 8.5%, étaient atteints d’anémie selon les critères de l’Organisation Mondiale de la Santé. Selon l’OMS, on considère qu’une personne est anémique lorsque la concentration d’hémoglobine est inférieure à 12 g/dl pour les femmes et moins de 13 g/dl pour les hommes. Autre fait marquant, le taux d’anémie était de 7% chez les hommes de race blanche et de 17.6% chez les hommes afro-américains.

« Après 11.2 années de suivi, de plus faibles concentrations d’hémoglobine ont été associées à une augmentation du risque de mortalité, indépendamment de nombreux autres facteurs. Un des autres résultats de cette étude, a été que l’on constatait également un taux plus élevé de mortalité chez les personnes qui avait un fort taux d’hémoglobine, même après un ajustement d’autres facteurs ».

« En conclusion, une faible concentration d’hémoglobine a été indépendamment associée avec une augmentation de la mortalité dans cette cohorte de personnes âgées » indiquent les auteurs.

« D’autres études devront déterminer la valeur d’hémoglobine définissant une concentration anormale chez les aînés, étudier les raisons de la faiblesse de la concentration d’hémoglobine chez les seniors et analyser comment le traitement de l’anémie réduit les risques de mortalité dans la population en général ».

L'anémie

L'anémie est une diminution du nombre de globules rouges (hématies) ou de la quantité d'hémoglobine contenue dans le sang. Rappelons que l'hémoglobine est la protéine contenue dans les globules rouges qui transporte l'oxygène à travers l’organisme.

Cette maladie se manifeste par la fatigue et l'asthénie, un essoufflement (dyspnée) au moindre effort, de la pâleur. Ses causes sont variées. Il peut s’agir d’une carence alimentaire, de troubles de l'absorption du fer, de carences vitaminiques ou encore d’hémorragie.

Il existe plusieurs types d'anémies, mais la plus commune est l'anémie ferriprive causée par une carence en fer.

Lu 10577 fois
Publié le Vendredi 28 Octobre 2005


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email