Sommaire
Senior Actu

L’amour au temps du choléra, un film de Mike Newell en salles le 26 décembre prochain


Le réalisateur Mike Newell a mis en scène l’un des romans les plus célèbres de l’auteur colombien Gabriel Garcia Marquez : L’amour au temps du choléra.

Cette splendide histoire d’amour sortira dans les salles le 26 décembre prochain avec, dans les rôles principaux, Javier Bardem, Giovanna Mezzogiorno et Benjamin Bratt. Envoyez nous par mail vos noms et adresses et recevez une place de cinéma.

A la fin du 19ème siècle, en Colombie, à Cartagena, un jeune télégraphiste pauvre et poète, Florentino, tombe amoureux fou de la plus jolie des jeunes filles, Fermina.

A travers des lettres passionnées, il gagne peu à peu son cœur et lui jure un amour éternel. De son côté, Fermina lui promet de l’épouser. Mais le père de la jeune fille, furieux, se jure de séparer les deux jeunes gens…
L'Amour au temps du choléra

Quelques années plus tard, celle qui est devenue une éblouissante jeune femme, irrésistible de grâce et d’intelligence, épouse Juvenal Urbino, un jeune et riche médecin… L’homme qui a réussi à endiguer l’épidémie de choléra de la ville part s’installer avec sa jeune épouse à Paris.

Lorsqu’ils reviennent à Cartagena, plusieurs années après, Fermina a tout oublié de son premier amour… Florentino, lui, ne l’a pas oubliée. Devenu un riche armateur, il collectionne les liaisons féminines mais brûle toujours d’amour pour la belle Fermina…

Un chef d’œuvre littéraire transposé à l’écran par le réalisateur de 4 Mariages et un enterrement

L'Amour au temps du choléra
L’amour aux temps du choléra est une magnifique histoire d’amour et un roman fondamental dans l’œuvre du célèbre auteur colombien Gabriel García Márquez. Humour, richesse des descriptions, intensité des sentiments, tous les ingrédients d’une fresque aussi éblouissante que bouleversante sont là.

Considéré comme un des plus grands romans du 20ème siècle, ce livre a été publié pour la première fois en 1985 en Colombie par les éditions Oveja Negra Ltda. Trois ans plus tard, sa publication dans le monde entier provoquait un choc dans le monde littéraire. Rapidement, le roman conquit un large public et remporta plusieurs prix qui vinrent faire suite au prix Nobel décerné à son auteur en 1982, pour l’ensemble de son œuvre, et notamment les célébrissimes romans Cent ans de solitude et Chronique d’une mort annoncée.

Loin d’être une histoire d’amour traditionnelle, L’amour aux temps du choléra explore sur une cinquantaine d’années les parcours de plusieurs personnages complexes dont les vies s’entremêlent, dans une cité sans nom, durant une période d’intenses changements historiques comprise entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle.

Ce nouveau long métrage est la première adaptation au cinéma du célèbre roman. « Je vois cette histoire comme un immense navire qui a su traverser les mers du temps pour raconter quelque chose de vrai et de profond aux plus jeunes comme aux plus âgés. J’y retrouve mes parents, mes amis, celui que j’étais dans ma jeunesse et celui que je suis aujourd’hui » remarque le réalisateur Mike Newel.

L'Amour au temps du choléra

L'Amour au temps du choléra
De son côté, le producteur Scott Steindorff souligne : « c’est une histoire qui ne ressemble à aucune autre, et certainement l’une des plus belles histoires d’amour jamais racontées. Le style de Gabriel García Márquez et la période historique à laquelle se déroule le roman en faisaient une grande épopée qu’il fallait absolument montrer au cinéma. J’ai commencé à m’intéresser à ce projet il y a plusieurs années, quand Dylan Russell, producteur exécutif du film, m’a donné le roman en me demandant de le lire même si les droits de l’histoire n’étaient pas disponibles. J’ai été littéralement captivé par le livre. »

Depuis ce moment, Scott Steindorff n’a eu de cesse d’acquérir les droits du roman pour sa société qu’il a fondée en 2000, Stone Village Productions. « Nous avons persisté. Comme Florentino dans le roman, je n’ai jamais perdu espoir. Pendant un an, on nous a refusé purement et simplement les droits d’adaptation du roman, et puis un jour on a fini par nous dire “peut-être”. Il nous a fallu une année supplémentaire pour convaincre Gabriel García Márquez que nous allions rester fidèles à l’histoire et que nous ferions un grand film en nous basant sur son livre, sans dénaturer aucun de ses éléments. »

Bien que Gabriel García Márquez se soit d’abord montré réticent quant à une adaptation en langue anglaise, le producteur a réussi à le convaincre grâce à sa passion pour cette histoire. Scott Steindorff a alors engagé Ronald Harwood, oscarisé en 2003 pour le scénario du Pinaiste de Roman Polanski, pour écrire l’adaptation. « Cette histoire n’est pas simplement une histoire d’amour, elle parle avant tout de la vie » souligne encore Scott Steindorff. « Ronald Harwood a très bien saisi toute la richesse présente entre les lignes de ce roman sur la vie, l’amour et ce qu’il signifie. Il a écrit une très belle adaptation de ce roman sublime

Ronald Harwood se souvient : « La première fois que j’ai lu ce livre, je n’étais pas certain qu’il puisse être adapté au cinéma. Une bonne partie du parcours des personnages se déroule intérieurement, sur une très longue période de temps et d’une façon qui n’a rien de conventionnel. Cela s’annonçait difficile mais j’étais très excité à l’idée de travailler sur ce projet. »

L'Amour au temps du choléra
Alors que l’adaptation prenait forme, Ronald Harwood et Scott Steindorff ont consulté Gabriel García Márquez pour s’assurer que le film allait bien refléter l’esprit qui anime le roman. « Après avoir lu la première version du scénario, Gabriel García Márquez nous a dit que le problème était que nous étions restés trop proches de l’œuvre originale, et qu’il fallait que nous soyons capables de nous en détacher pour mieux servir les besoins du grand écran. Nous en avons beaucoup parlé et beaucoup ri, car il a un grand sens de l’humour » remarque Scott Steindorff qui a trouvé le partenaire idéal pour son projet en la personne du réalisateur Mike Newell, qui compte à son actif des films comme Harry Potter et la coupe de feu, Donnie Brasco ou encore 4 Mariages et un enterrement. Ce dernier film, notamment, transgressait toutes les règles du genre romantique.

Et Scott Steindorff de déclarer : « Comme moi, Mike adorait ce roman et éprouvait une véritable affinité pour l’histoire, les thèmes et les sentiments. Il avait une vision passionnée, il ressentait toutes les nuances des personnages, tout ce que leurs vies avaient d’intime et de personnel

De son côté, Mike Newell explique : « Je voulais faire un film exprimant toute la richesse du livre, qui est une magnifique exploration de l’amour, de ses complications, de ses nuances et de sa force. Le triangle amoureux qui est au centre de l’histoire est la base d’une exploration plus vaste de l’amour sous toutes ses formes, non seulement celui qui relie les deux personnages principaux, mais aussi l’amour maternel, paternel, l’amitié… C’est une exploration de l’amour au sens large. »

Bien que la longue quête du personnage de Florentino pour être auprès de celle qu’il aime soit une histoire sud-américaine, la voix et l’esprit de Gabriel García Márquez ont su en faire une illustration universelle des caprices de l’amour. Pour le réalisateur, « En nous remémorant nos anciennes amours, nous nous demandons souvent à quoi aurait ressemblé notre vie si les choses s’étaient déroulées autrement. Gabriel García Márquez s’est servi de ces interrogations pour construire cette histoire extraordinaire. Elle fait appel à des expériences que nous avons tous vécues, c’est ce qui la rend passionnante et tellement proche de nous. »

Fiche artistique
Florentino Ariza JAVIER BARDEM
Fermina Daza GIOVANNA MEZZOGIORNO
Juvenal Urbino BENJAMIN BRATT
Hildebranda Sanchez CATALINA SANDINO MORENO
Don Leo HECTOR ELIZONDO
Lotario Thurgot LIEV SCHREIBER
Tránsito Ariza FERNANDA MONTENEGRO
Sara Noriega LAURA HARRING
Lorenzo Daza JOHN LEGUIZAMO
Florentino adolescent UNAX UGALDE

Fiche technique
Réalisateur MIKE NEWELL
Scénariste RONALD HARWOOD
D’après le roman
«L’amour aux temps du choléra» de GABRIEL GARCIA MARQUEZ
Producteur SCOTT STEINDORFF
Directeur de la photographie AFFONSO BEATO, A.S.C.


Publié le Jeudi 20 Décembre 2007 dans la rubrique Culture | Lu 12530 fois