Nutrition

L’alimentation ou la troisième médecine (livre)


Les éditions du Rocher viennent de publier la nouvelle édition du guide : L’Alimentation, ou la troisième médecine, de Jean Seignalet, préfacée par le professeur Henri Joyeux. Quand manger mieux rime avec meilleur santé.


Dans cette édition refondue et augmentée, cet ouvrage, déjà vendu à plus de 200.000 exemplaires depuis une dizaine d'années, est rendu plus accessible, plus pédagogique que jamais à l'usage des professionnels et d'un large public.

« Un livre plus que jamais d’actualité, qui ouvre des perspectives nouvelles et qu’il est urgent de prendre en considération pour l’avenir de la médecine et celui des parents. Ce livre s’adresse aux étudiants, aux médecins qui aiment leur métier, et à tous les malades qui veulent comprendre la ou les causes de leurs maux. Ils pourront s’y référer pour mieux soigner ou se soigner, mieux prévenir simplement par une alimentation saine qui consiste à manger mieux et meilleur » souligne le professeur Henry Joyeux.

Les six grands principes de la méthode Seignalet
1/ Supprimer tous les laits animaux et de leurs dérivés
2/ Exclure les céréales mutées (blé, maïs, seigle, orge, avoine) et consommer les céréales non mutées (riz, sarrasin, sésame)
3/ Consommer les produits soit crus, soit cuits à une température inférieure à 110°C
4/ Exclure les huiles extraites à chaud et/ou cuite au profit des huiles vierges consommées crues
5/ Consommer sel et sucre complets et privilégier les aliments biologiques
6/ Absorber des compléments alimentaires en vitamines et en minéraux en doses physiologiques et en
proportion harmonieuse, en accord avec son médecin traitant.

Il est ainsi enrichi de synthèses en début de chapitres, de fiches patient à l'usage des professionnels, d'un index des termes spécialisés, etc.

Jean Seignalet : chirurgien et ancien interne des hôpitaux de Montpellier, il a été maître de conférences à la Faculté de médecine de Montpellier et praticien hospitalier. Il a dirigé pendant trente ans le laboratoire d'histo‐compatibilité de Montpellier et fut un pionnier des greffes d'organes et de tissus, en particulier des transplantations rénales. Il a développé des examens biologiques qui aident au diagnostic et à la prévention de certaines maladies.


Lu 2424 fois
Publié le Vendredi 27 Juillet 2012



Réagir à cet article :