Sommaire
Senior Actu

L’UE estime que le potentiel économique des seniors est une chance pour l’Europe

Le ministre fédéral de la famille, des personnes âgées, des femmes et de la jeunesse, Ursula von der Leyen, et le commissaire européen à l'emploi, aux affaires sociales et à l'égalité des chances, Vladimír Spidla, ont souligné cette semaine à Berlin (Allemagne) lors d’un congrès l'importance des générations âgées pour l'Europe : « Les personnes âgées peuvent apporter une contribution importante à la croissance et au développement économique grâce à leurs expériences, leur engagement, mais également à leur pouvoir économique. ».


Dans son discours, prononcé devant quelques 400 congressistes venus de tous les pays de l'UE, Ursula von der Leyen a déclaré : « Cet événement doit véhiculer les messages suivants : Les personnes âgées sont une richesse pour notre société. Elles ont des compétences et des potentiels. Les personnes âgées ont un rôle à jouer dans notre société; nous voulons bénéficier de leur savoir, fruit de l'expérience, pour créer de meilleurs rapports entre les générations, pour la croissance économique et pour le marché de l'emploi. Avec la « silver economy », l'Europe peut s'ouvrir à un marché lucratif, en pleine croissance, et créer la tendance au niveau mondial. »

Quasiment tous les États membres de l'Union Européenne enregistrent les mêmes développements : le taux de natalité a baissé depuis le milieu des années 60. En 1970, le taux de natalité dans l'Union Européenne des 25 était de 2,35, il se situe aujourd'hui à 1,52.

Le nombre d'habitants, qui est actuellement d'environ 500 millions, va nettement baisser dans les 27 États actuels, au cours des prochaines décennies. Dans ce contexte, la catégorie des personnes en âge de travailler, allant de 15 à 65 ans, va diminuer d'environ 50 millions, tandis que le nombre de plus de 80 ans va plus que quadrupler.

Le grand potentiel de cette « silver economy » est attesté par une nouvelle étude de l'Institut allemand d'études économiques (DIW). D'après ce dernier, la génération des plus de 60 ans dispose en Allemagne d'un pouvoir d'achat de 316 milliards d'euros avec lequel elle réalise près d'un tiers de l'ensemble de la consommation privée. Pour de simples raisons démographiques, cette part atteindra 386 milliards d'euros d'ici à 2050, représentant donc plus de 41% des dépenses totales. .../...
L’UE estime que le potentiel économique des seniors est une chance pour l’Europe

L'objectif de ce congrès de deux jours, qui s’est tenu les 17 et 18 avril dernier, était de se pencher plus en détail sur les potentiels économiques des personnes âgées et de poursuivre le discours transnational en Europe. Les congressistes, issus de la politique, de l'économie, de l'administration, des sciences et de la société civile, ont échangé leurs expériences et se sont entretenus au sujet de stratégies relatives au changement démographique.

Le congrès a présenté des exemples pratiques venus de plusieurs États de l'Union Européenne, qui mettent en évidence quelles chances le changement démographique peut représenter pour la croissance économique et l'emploi. Ces exemples visaient à montrer comment l'économie peut profiter d'une intégration active des personnes âgées, par exemple lors du développement de produits ou dans le conseil aux entreprises.

Ils ont également souligné comment les personnes âgées peuvent profiter de bons produits et services pour gagner en qualité de vie au soir de la vie, dès lors que les entreprises prennent en compte leurs désirs de consommation et leurs besoins.

Le ministère fédéral de la famille, des personnes âgées, des femmes et de la jeunesse, a placé la présidence du Conseil de l'Union Européenne sous l'idée phare : « Percevoir le changement démographique comme une chance et promouvoir l'égalité des chances pour tous dans le travail et la société ». Avec un axe principal « L'expérience, c'est l'avenir : reconnaître les chances, profiter du savoir tiré de l'expérience, ouvrir des marchés » est soutenu par les initiatives suivantes :
- Le Conseil Emploi, Politique sociale, Santé et Consommateurs a adopté, le 22 février, une résolution proposée par l'Allemagne « Chances et défis du changement démographique en Europe : contribution des personnes âgées au développement économique et social ». La résolution comporte des propositions concrètes sur la manière d'utiliser de manière ciblée les potentiels des personnes âgées pour l'économie et la société, pour plus de coopération et un meilleur rapport entre les générations.
- Dans le cadre de la présidence de l'équipe, l'Allemagne, la Slovénie et le Portugal se sont mis d'accord sur un programme de travail assurant au « sujet du changement démographique » une place durable à l'ordre du jour de l'Europe.
- La Commission européenne a mis en place un groupe d'experts de haut niveau chargés de traiter des questions du changement démographique, notamment avec l'Alliance européenne pour les familles initiée par l'Allemagne.


Publié le Jeudi 19 Avril 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 4215 fois