Sommaire
Senior Actu

L’Inserm recherche 300 fratries de nonagénaires dans le cadre d’une étude sur la longévité

Dans le cadre du projet européen Geha (Genetic of healthy aging) mis en place dans onze pays et qui vise à étudier la longévité, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) cherche actuellement trois cents fratries de nonagénaires dans les régions Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon.


En France, pour la première fois de son histoire, l’espérance de vie à la naissance à dépassé les 80 ans en 2004, hommes et femmes réunis* En cinquante ans, la part des Français de plus de 85 ans dans la population a quadruplé**. De plus, le nombre de centenaires, négligeable dans les années cinquante et au début des années soixante, a plus que quintuplé au cours des vingt dernières années : au 1er janvier 2005 ils représentaient 16 000 personnes**. Bref, la France vieillit.

Afin d’étudier les raisons de cette longévité, le projet Geha a donc été mis en place en décembre 2005 dans onze pays de l’Union européenne. C’est actuellement le plus grand projet mondial en matière de longévité, précise le communiqué de l’Inserm.

Concrètement, il a pour but d'étudier les facteurs génétiques et environnementaux qui permettent un vieillissement en bonne santé, grâce à une étude portant sur 3.000 familles européennes présentant la rare particularité de compter parmi elles deux frères et/ou soeurs de plus de 90 ans.

Ainsi, un infirmier enquêteur se rend chez les nonagénaires volontaires pour les poser différentes questions sur leurs habitudes alimentaires, leurs antécédents familiaux ou leur parcours professionnel. Une prise de sang est par ailleurs pratiquée.

« Cela aura des implications politiques, si l’on démontre par exemple que la longévité est liée à un bon suivi médical , explique Aurore Clavel, responsable du projet en France. A plus long terme, cela servira aussi dans le développement des thérapies géniques ou pour la création de nouveaux médicaments . »

L'équipe « Santé et Démographie » située à l'hôpital Antoine Charial à Francheville (69) a en charge le recrutement de 150 fratries de nonagénaires sur la Région Rhône-Alpes et autant en Languedoc-Roussillon. Il sera réalisé par le biais de leurs médecins traitants, de leurs familles ou des maisons de retraite, et à l'aide de courriers, d'affiches ou informations au public.

Le projet GEHA a démarré en Rhône-Alpes en décembre 2005 et se poursuit jusqu'en avril 2007. Cependant, les recherches s’annoncent difficiles, en raison notamment de l’anonymat.

* source Ined
** source Insee
L’Inserm recherche 300 fratries de nonagénaires dans le cadre d’une étude sur la longévité

Cette étude européenne, à but non lucratif, financée par des fonds publics, vise à faire progresser la recherche médicale.

Pour en savoir plus :
Equipe Démographie et santé
Hôpital Antoine Charial
Tel : 04-72-32-39-86


Publié le Mercredi 25 Janvier 2006 dans la rubrique Santé | Lu 3848 fois