Sommaire
Senior Actu

L’Aspa remplace le minimum vieillesse depuis le 1er janvier 2007

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) remplace depuis le début de cette année –pour les nouveaux bénéficiaires- les prestations servies au titre du minimum vieillesse.


Outre certaines conditions d’âge (65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude) et de ressources (7 635.56 euros pour une personne seule et 13 374.16 euros pour un couple), les bénéficiaires de l’Aspa doivent justifier d’une résidence de façon stable et régulière sur le territoire français.

En matière de condition liée au foyer, la notion de couple est étendue aux personnes vivant en concubinage et à celles qui ont signé un pacte civil de solidarité.

C’est ce que précisent notamment deux décrets publiés au Journal officiel du samedi 13 janvier 2007. Ils font suite à l’ordonnance du 24 juin 2004.

Rappelons cependant que les personnes titulaires du minimum vieillesse avant cette date vont continuer à percevoir leurs allocations selon les anciennes dispositions. Elles peuvent toutefois y renoncer, de façon irrévocable, pour bénéficier de l'Aspa.

En France, on estime à 600.000 le nombre de personnes âgées qui vivent du minimum vieillesse (600 euros par mois environ)… Les seniors ne sont pas tous riches, loin de là.

En savoir plus sur le site Service-Public.fr
L’Aspa remplace le minimum vieillesse depuis le 1er janvier 2007

Alors que l’Aspa vient d’être mise en place, la Confédération Française des Retraités s’adressent à tous les candidats à la présidentielle. Elle constate que le pouvoir d'achat des retraités, dont les pensions sont indexées sur les prix, « s'est fortement dégradé », et revendique un minimum vieillesse porté à 90 % du Smic (soit 1 140 euros).


Publié le Jeudi 18 Janvier 2007 dans la rubrique Retraite | Lu 41010 fois