Sommaire
Senior Actu

L’Arpad poursuit son développement avec une résidence à Nevers dotée d’une unité Alzheimer

L’Association de Résidences pour Personnes Agées Dépendantes a ouvert en juin 2006 le 15ème établissement « EHPAD », dont elle assure la gestion. Il s’agit de la Résidence Arpage Saint-Genest à Nevers (Nièvre) qui dispose d’une première unité spécifique Alzheimer.


Ce nouvel établissement pour personnes âgées en perte d’autonomie voire dépendantes, a ouvert au début de l’été dernier dans le centre ville de Nevers dans la Nièvre. Il est doté d’une capacité totale de 89 places. « Cette création répond à un besoin en lits médicalisés dans la Nièvre et les départements limitrophes » indiquent les responsables de l’Arpad.

Les résidents sont accueillis dans une maison spacieuse, bien intégrée dans la ville. Cet établissement a la particularité de proposer une première unité spécifique pour y accueillir les personnes âgées atteintes de pathologie de type Alzheimer. Cette unité comprend douze logements individuels, véritables domiciles privatifs, et un vaste espace commun pour le déroulement de la vie quotidienne (repas, activités, repos...). Une salle de bain individualisée et une infirmerie complètent ce dispositif.

L’aménagement des lieux, les équipements, la gestion des espaces, la lumière, les couleurs, éléments clés supplémentaires de cet accueil permanent spécifique est de permettre aux résidents désorientés de déambuler en toute sécurité. Bien évidemment, un projet de vie spécifique fait également l'objet d'une démarche appropriée avec l'équipe en place pour assurer un accompagnement adapté à leur état de santé. .../...
Résidence Arpage Saint-Genest à Nevers (Nièvre)

« La spécificité de notre projet associatif, basé sur l’individualisation de l’accueil du résident et sur la prise en compte de son histoire de vie, rappelle Alain Lecerf, directeur général de l’Arpad, rend notre modèle d’établissement innovant. Il est reconnu par les tutelles et partenaires et apprécié par les résidents et leurs familles. C’est très encourageant, et nous répondons de toute évidence à un besoin de la population, car « ce marché » est actuellement occupé surtout par le secteur public et le secteur privé lucratif ; il est nécessaire que la diversité de l’offre puisse exister, notamment au plan financier, tout en exigeant partout la qualité ».

D’autre part, précisons que la résidence Arpage Saint-Genest, à Nevers, « prend soin » des personnes vieillissantes dans un esprit d’aide et de soutien à domicile, indiquent les responsables. Des infirmiers, aides-soignants et auxiliaires de vie, conduits par la « maîtresse de maison », accompagnent les aînés au quotidien dans les actes essentiels de leur vie : s’habiller, se nourrir, se soigner, se mouvoir et se divertir.

Un médecin coordonnateur assure la coordination des acteurs soignants ; l’établissement est équipé de locaux de soins et d’une salle de kinésithérapie. « La restauration est produite sur place ; c’est un gage supplémentaire de qualité et du « chez soi » ! » précise l’ARPAD. Les repas sont servis dans un restaurant qui permet d’accueillir également les familles pour déjeuner ou organiser des manifestations festives. L’animation, composante essentielle de la vie, y est fortement développée.

L’établissement, signataire d’une convention tripartite, est habilité partiellement à l’aide sociale départementale, les résidents peuvent bénéficier également de l’aide personnalisée au logement et de l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA).

Rappelons que l’ARPAD et l’AREFO (Association Résidences et Foyers), gestionnaire des logements foyers, gèrent, ensemble, actuellement 52 établissements pour personnes âgées en France ; le premier de ces établissements a ouvert en 1972. Actuellement, trois projets de construction d’EHPAD sont en cours, à Juvisy (91), à Epinay sur Seine (93) et à Villejuif (94). D’autres sont à l’étude.


Publié le Mardi 13 Février 2007 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 4641 fois