Sommaire
Senior Actu

L’ASNAV prône un contrôle régulier de la vue, notamment chez les conducteurs seniors

L’Association Nationale pour l'Amélioration de la Vue (ASNAV) demande l’instauration d’un contrôle régulier des capacités visuelles des conducteurs au cours du parcours d’apprentissage de la conduite bien évidemment, mais aussi régulièrement, à une fréquence qui devrait s’accroître avec l’âge.


Une étude menée aux Etats-Unis de 2001 à 2006 par le professeur G. McGwin, et publiée dans le volume 126 des « Archives of Ophtalmology » en date du 11 Novembre 2008, met en évidence une baisse de 17% des accidents mortels en Floride pendant la période 2004/2006 pour les conducteurs âgés de plus de 80 ans, alors que dans cette même période, les accidents mortels en Floride ont crû de 6%.

Sans pouvoir totalement identifier les causes exactes, l’étude note que ce fléchissement important est intervenu après la mise en place d’un contrôle de capacités visuelles des seniors âgés de plus de 80 ans pour validation du permis de conduire.

« La preuve sur laquelle insiste l'Association Nationale pour l'Amélioration de la Vue (ASNAV) depuis plus de 45 ans, reçoit un nouveau soutien avec cette étude épidémiologique de qualité » remarque l’association dans son communiqué. Elle insiste cependant sur le fait que l’instauration de tels contrôles ne devrait pas être limitée à une catégorie de la population, ce qui conduirait à « stigmatiser telle ou telle catégorie de conducteurs » comme le souligne Mme Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière.

L'ASNAV rappelle qu'en France, un conducteur sur cinq, soit 8 millions de personnes tous âges confondus, ont un défaut visuel non ou mal corrigé. Les tests de capacité visuelle proposés au public au cours du dernier Mondial de l'Automobile ont par exemple, mis en évidence que dans la population de moins des 45 ans, plus d'un tiers des personnes testées ont une capacité visuelle insuffisante.

Cette nouvelle étude renforce l’ASNAV dans sa demande d'instauration d’un contrôle régulier des capacités visuelles des conducteurs, au cours du parcours d’apprentissage de la conduite bien évidemment, mais aussi régulièrement, à une fréquence qui devrait s’accroître avec l’âge. Dans l’état actuel des choses, il serait prévu que cette mesure puisse accompagner la mise en place du permis européen à partir de 2013.

« Alors que la France préside l’Union Européenne, alors que les Français à plus de 90%*, plébiscitent un contrôle régulier des capacités visuelles des conducteurs, n’y aurait-il pas une valeur symbolique à ce que la proposition de loi déposée par le sénateur Vasselle en novembre 2007, soit enfin portée à l’ordre du jour des travaux parlementaires ? » conclut l’ASNAV dans son communiqué

Rappelons que L’ASNAV, une association créée en 1954 regroupe les fabricants de verres ophtalmiques et de montures de lunettes, les opticiens, dont les grandes enseignes de la distribution, et un conseil scientifique, composé de professeurs d’ophtalmologie et de médecins de santé au travail, présidé par le Pr Yves Pouliquen, membre de l’Académie française et de l’Académie nationale de médecine.

*Baromètre de la Santé Visuelle 2008 – réalisé par Opinion Way pour l’ASNAV


Publié le Jeudi 27 Novembre 2008 dans la rubrique Transports | Lu 7380 fois