Sommaire
Senior Actu

L’AGE et le YFJ : pour une plus grande solidarité entre les générations au sein de l’Europe

A l occasion de la conférence de la présidence slovène de l’Union Européenne (UE) sur « La solidarité intergénérationnelle pour des sociétés cohésives et durables » organisée à Brdo (Slovénie) les 28-29 avril, AGE (la plateforme européenne des personnes âgées) et le Forum européen de la Jeunesse (YFJ) remercient la ministre Cotman pour sa décision d instaurer un revirement dans l’élaboration politique en vue de promouvoir une plus grande solidarité et coopération entre les générations. Et pourquoi pas, un jour, une Journée européenne pour la solidarité intergénérationnelle ?


« Nous devons complètement revoir notre façon de développer nos politiques pour renforcer les liens sociaux entre les générations, promouvoir un partage plus équilibré des responsabilités, et engendrer l’égalité et la justice dans la société européenne », a déclaré à cette occasion Anne-Sophie Parent, directrice de AGE. « Il est urgent d’aborder tous les aspects de la solidarité intergénérationnelle dans les domaines de la santé, de l’emploi, des affaires sociales, et de l’égalité des chances » a souligné pour sa part Bettina Schwarzmayr, présidente du Forum européen de la Jeunesse.

Dans cet esprit, AGE et le YFJ ont donc décidé d’unir leurs forces pour inviter la Commission européenne, les Etats membres, le Comité économique et social européen, et le Comité des Régions à amener une nouvelle vision de la société qui reposerait sur une plus grande solidarité entre les générations.

Les deux réseaux européens, qui représentent des millions de citoyens plus ou moins jeunes à travers l’UE, estiment que certaines démarches (ci-dessous mentionnées en six points) sont cruciales pour garantir la coopération intergénérationnelle dans l’élaboration politique actuelle et future :

1. La solidarité intergénérationnelle doit devenir un objectif horizontal de l’agenda social renouvelé et de la stratégie de Lisbonne. En outre, la Commission doit promouvoir le renforcement de la solidarité entre les générations et intégrer cette vision dans toutes les politiques appropriées de l'UE.

2. Les Etats membres doivent intégrer la solidarité intergénérationnelle dans leurs programmes nationaux de réforme sur les stratégies pour la protection sociale et l’inclusion sociale pour promouvoir une plus grande cohésion sociale et la durabilité de nos modèles sociaux dans le long terme.

3. Un événement européen doit être organisé sur la solidarité intergénérationnelle pour promouvoir l’échange de bonnes pratiques et l’apprentissage mutuel dans des domaines comme la protection sociale, l’éducation, l’emploi, le volontariat, le développement urbain, les transports, les soins de longue durée et les initiatives locales.

4. Grâce à la présidence slovène de l’UE, le Conseil du printemps 2008 a conclu que la solidarité intergénérationnelle doit être considérée dans les quatre composantes de la flexicurité. AGE et le YFJ demandent à présent à la Commission d’élaborer des propositions concrètes pour garantir que le Comité de la Protection sociale (CPS), le Comité Emploi (COEM) et le Comité de Politique économique (CPE) commencent à s’atteler à cet te tâche.

5. AGE et le YFJ demandent que soit reconnue l importance de combattre la discrimination du fait de l’âge dans l’éducation, la santé et d autres biens et services. A cet égard, les deux plates-formes accueilleraient favorablement une vaste législation de l’UE qui couvre tous les terrains de discrimination, y compris l’âge, dans tous les domaines de la vie, et pas uniquement dans le domaine de l’emploi.

6. Les deux plates-formes se réjouissent de la proposition de la présidence slovène de lancer une « Journée européenne pour la solidarité intergénérationnelle » et de proposer de déclarer 2012 « Année de l’UE pour le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle ». Ces deux initiatives aideront les citoyens et les décideurs de l’UE à réaliser qu’un changement s’impose si les Etats membres de l’UE doivent répondre aux défis d une population vieillissante et parvenir à une société sur mesure pour tous les âges.

Et le communiqué commun des deux structures de conclure : « les membres de AGE et du Forum européen de la Jeunesse sont impatients de jouer un rôle actif dans toutes les initiatives mises en œuvre aux niveaux local, national et européen pour promouvoir une plus grande solidarité et coopération entre les générations ».


Publié le Mercredi 30 Avril 2008 dans la rubrique Intergénération | Lu 9637 fois