Sommaire
Senior Actu

Kaelis : Prix Technologies et Bien vieillir 2015

Le fonds de dotation Kaelis a remis le 24 novembre dernier ses Prix « Technologies » et « Bien vieillir » 2015 à la résidence La Quiétude (Corbehem) et au service ESA du Livradois Forez (Ambert) qui tous deux, oeuvrent au bien vieillir et à l’autonomie des anciens par le biais des nouvelles technologies.


Kaelis : Prix Technologies et Bien vieillir 2015
En ce début de 21ème siècle le « bien vieillir » et les nouvelles technologies vont de pair. En effet, de plus en plus de spécialistes et de professionnels du « care » sont convaincus que tablettes, ordinateurs, robots, téléalarme, applications, etc. peuvent permettre aux personnes âgées d’optimiser leur vie quotidienne et les inciter à vivre mieux, à mieux se nourrir, à bouger, à surveiller leur état de santé, à éviter les chutes, etc.
 
Bref, que les nouvelles technos favorisent le bien vieillir. Dans cet esprit, le fonds de dotation Kaelis a souhaité récompensé deux structures qui favorisent l’utilisation de la technologie au service des ainés. Voici donc les lauréats de l’année 2015.
 
La résidence La Quiétude accueille des résidents en perte d’autonomie. Elle est située à Corbehem dans le Pas-de-Calais. Elle est constituée de deux EHPAD et d’un EHPA. La résidence souhaite faire évoluer l’animation en utilisant des outils plus performants et ludiques mais également, en développant les relations intergénérationnelles. Pour se faire, elle a créé des liens avec l’Ecole des Mines de Douai ainsi qu’avec un collège de Vitry-en-Artois. La dotation lui permettra d’acquérir un ordinateur adapté mis à disposition des résidents qui bénéficieront d’un accompagnement.
 
De son côté, le service ESA du Livradois Forez propose aux personnes atteintes de troubles neurodégénératifs (Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaque, etc.) un accompagnement à domicile sous forme de séances de réhabilitation. Le projet présenté consiste à acquérir et utiliser des tablettes tactiles pour réaliser les activités proposées (maintien et stimulation des capacités, apprentissage de stratégies de compensation, diminution des troubles du comportement, amélioration de la relation aidant-aidé, accompagnement et information de l’aidant, adaptation de l’environnement matériel...).
 
En tout, une vingtaine de candidatures provenant d’établissements ou de services ont révélé le foisonnement d’expériences intéressantes menées partout en France autour du bien vieillir et des nouvelles technos. Une tendance de fond qui ne fait que commencer…


Publié le Jeudi 10 Décembre 2015 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 883 fois