Sommaire
Senior Actu

Jus de fruits : des compagnons pour tous les âges !

Boire un verre de jus de fruits chaque jour est intéressant, à tous les âges de la vie et pour des raisons différentes : plaisir de découvrir de nouvelles saveurs, de boire un fruit quand on n’aime pas trop en manger, de varier ses boissons, de boire tout simplement tout en bénéficiant des qualités nutritionnelles du fruit. Les jus de fruits peuvent satisfaire les besoins de toutes les catégories de population !


Chez la personne âgée, le jus de fruit se révèle très utile pour compléter les autres boissons et contribuer à augmenter le niveau d’hydratation, trop souvent insuffisant.
 
En prévention de la déshydratation fréquente du sujet âgé, il est recommandé de varier les boissons afin d’augmenter les apports hydriques. De plus la personne âgée présente des risques de déficience en vitamines et minéraux, et en particulier en vitamine C. Les jus de fruits contribuent ainsi chez la personne âgée à une bonne hydratation ainsi qu’à augmenter ses apports en vitamine C.
 
Chez le sportif, le jus de fruit est intéressant à boire avant et après l’effort. En effet, il apporte les sucres naturels des fruits qui contribuent avec les autres sources de sucres aux besoins énergétiques liés aux contractions musculaires. C’est également une boisson et à ce titre il contribue avec l’eau au niveau d’hydratation indispensable à tout sportif. Enfin, il apporte au sportif des vitamines et du potassium.
 
Chez l’adulte, le jus de fruits est moins consommé que chez les enfants et les adolescents (55 ml par jour, en moyenne). Il est surtout consommé au petit déjeuner en raison de sa praticité et sa rapidité de consommation.
 
Chez l’adolescent, entre 13 et 18 ans, le jus de fruit est également surtout consommé le matin au petit déjeuner. Les adolescents en consomment environ 110 ml par jour. Ayant souvent une alimentation déstructurée pauvre en légumes et en fruits, il est donc intéressant de pouvoir compter sur les jus de fruits pour faire profiter aux adolescents de l’essentiel des qualités nutritionnelles des fruits, puisqu’un verre de jus de fruits (200 ml) peut compter pour une portion de fruits.
 
Chez l’enfant, à partir de l’âge de 3‐4 ans, le jus de fruits a tout à fait sa place au petit-déjeuner, en complément du laitage et du produit céréalier, dans le cadre d’un petit déjeuner équilibré. Celui-ci comprend en effet idéalement un fruit, qu’il soit frais, en jus ou en compote. Le jus de fruit est également consommé au goûter, qui constitue en soi un petit repas. L’enquête CCAF 2010 du CREDOC4 montre qu’au niveau de consommation constaté (environ 100 ml par jour), les jus de fruits sont les premiers contributeurs aux apports en vitamine C chez les enfants. Ils contribuent donc utilement à la couverture du besoin quotidien de certaines vitamines (vitamine C, B9) et des caroténoïdes.
 
Chez le très jeune enfant, le jus de fruits peut être introduit en très petites quantités dès le début de la diversification alimentaire. Il a essentiellement pour vocation de faire découvrir à l’enfant de nouveaux goûts et ne doit pas remplacer ni les laits infantiles ni l’eau.

Jus de fruits : trois dénominations pour bien se repérer

Tous les jus de fruits sont issus de fruits frais.

Pressés à proximité de leurs lieux de récolte, ils sont proposés à la vente sous trois catégories :

Les jus de fruits « 100% pur fruits pressés » sont obtenus par pression des fruits. Ils peuvent être, ou non, pasteurisés.

Les jus de fruits à base de jus concentré « teneur en fruits 100% » sont élaborés par pression des fruits, pasteurisés puis concentrés par évaporation de l’eau. À l’embouteillage, le produit est reconstitué avec la même quantité d’eau que celle extraite lors de la concentration.

Les nectars de fruits : le plus souvent réalisés à partir de jus non consommables en l’état, car trop épais ou trop acides, ils contiennent de 25 à 50% minimum de jus de fruits selon la catégorie de fruits, de l’eau et du sucre, du miel ou des édulcorants.

Les smoothies : les nouveaux venus. Depuis quelques années, une nouvelle catégorie commerciale de jus de fruits est apparue sur le marché : les « smoothies ». Le terme « smoothie » n’est pas réglementé, il s’agit d’une simple description des caractéristiques du produit. Lorsqu’ils contiennent uniquement des jus et purées de fruits, ces produits sont réglementairement considérés comme des jus de fruits.


Publié le Jeudi 11 Avril 2013 dans la rubrique Bien-être | Lu 862 fois