Sommaire
Senior Actu

Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer : les orthophonistes s’engagent

Afin de mieux communiquer sur la maladie d’Alzheimer et d’informer les patients et leur entourage sur le rôle de l’orthophoniste dans la prise en charge de cette maladie, la Fédération Nationale des Orthophonistes participera au train Alzheimer qui partira de Paris le 23 septembre pour se rendre dans quatorze villes, soit autant d’étapes pour informer la population sur cette maladie.


Aujourd’hui, près de 850 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées. Ce qui représente 25% des personnes de plus de 80 ans, et 5% des moins de 65 ans. Or, le vieillissement démographique de la population s'accentue et va conduire à une augmentation de ce nombre. On compte déjà près de 200 000 nouveaux malades par an.

Il ne faut pas oublier que les orthophonistes interviennent dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer à toutes les étapes de la maladie et accompagnent les aidants en les informant et en les formant. L’objectif de leur approche thérapeutique est de retarder l’altération des capacités du malade, en agissant sur les troubles du langage et de la communication, pour ralentir la dégradation, et apporter un confort de vie au malade et à son entourage.

La Haute Autorité de Santé (HAS) précise ainsi l’objet de l’intervention orthophonique :

- Elle vise à maintenir et à adapter les fonctions de communication du patient (langage, parole et autres) et à aider la famille et les soignants à adapter leur comportement aux difficultés du malade,

- Son objectif principal est de continuer à communiquer avec le patient, afin de prévenir d’éventuels troubles du comportement réactionnel,

- Elle peut être prescrite à différents stades, l’approche thérapeutique devant être évolutive et s’adapter aux troubles du patient, à son comportement,

à sa motivation, à son histoire personnelle et aux possibilités de coopération avec l’entourage,

- Elle est recommandée dans les maladies avec atteinte du langage au premier plan (démence sémantique, aphasie primaire progressive),

- Elle concerne également les troubles de la déglutition.

Afin de mieux communiquer sur la maladie d’Alzheimer et d’informer les patients et leur entourage sur le rôle de l’orthophoniste dans la prise en charge de cette maladie, la Fédération Nationale des Orthophonistes participera au train Alzheimer, qui partira de Paris pour se rendre dans 14 villes, soit autant d’étapes pour informer la population sur cette maladie. Elle mettra également des documents à la disposition du public sur son site www orthophonistes.fr


Publié le Jeudi 22 Septembre 2011 dans la rubrique Santé | Lu 1859 fois