Sommaire
Senior Actu

Journée mondiale Alzheimer : 4 mesures pour « vivre avec la maladie »

A l’occasion de la Journée Mondiale Alzheimer qui aura lieu demain, mercredi 21 septembre, l’Association France Alzheimer, qui a vingt ans cette année, demande aux pouvoirs publics la mise en place de « quatre mesures prioritaires » qui visent à permettre à tous de mieux vivre avec cette maladie, indique un communiqué de l’association.


Les quatre mesures réclamées par l'association :

-La prise en charge du soutien psychologique aux familles de malades. L’actualité de ces derniers mois ayant montré à quels drames le désespoir pouvait conduire les proches de malades d’Alzheimer. Épuisement moral et physique des aidants, confinement et solitude des familles, souffrance de voir s’effacer les liens affectifs avec un être cher, impossibilité d’assumer les conséquences matérielles de la perte d’autonomie d’un proche : le soutien psychologique aux aidants est indispensable. Or, il ne fait à l’heure actuelle l’objet d’aucune prise en charge.

-La prise en charge des stimulations cognitives indispensables à l’équilibre du malade et à sa qualité de vie ainsi qu’à celle de sa famille.

-L’accessibilité pour tous aux accueils de jour : une véritable prise en charge financière de ces structures trop rares et d’un coût encore trop élevé à la charge des familles.

-L’augmentation des ratios de personnel, pour mieux prendre en charge les malades d’Alzheimer tout en créant des emplois. Il n’y a pas assez de personnels par rapport au nombre de malades d’Alzheimer dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). À l’heure actuelle, il y a en moyenne 4 membres du personnel pour 10 malades (ratio : 0,4). En présence de malades d’Alzheimer, ce ratio devrait être de 1, à l’exemple de la Belgique, de la Suisse ou de l’Allemagne.

« 860 000 personnes en France sont atteintes par cette maladie, mais ce sont plus de trois millions de Français qui, au quotidien, vivent avec l’Alzheimer : conjoints, enfants, « aidants », personnels de santé » rappelle l’association qui précise aussi que « sur 10 milliards d’euros que coûte chaque année la prise en charge des malades, 4,5 milliards restent à la charge des familles ».

France Alzheimer s’annonce comme la seule association nationale de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de cette maladie. Son but est de soutenir les familles des malades, d’informer l’opinion et les pouvoirs publics, de contribuer à la recherche et de former les bénévoles et les professionnels de santé depuis 1985. Elle s’annonce présente dans toute la France à travers ses 105 associations départementales, en métropole et dans les DOM-TOM, elle compte 95 000 adhérents et donateurs.

Pour plus d’informations : www.francealzheimer.org


Publié le Mardi 20 Septembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 2416 fois