Sommaire
Senior Actu

Japon : plus de la moitié des victimes du tsunami était des seniors

Selon un récent article du quotidien nippon Asahi Shimbun, plus de la moitié des victimes du tremblement de terre et surtout du tsunami qui en a résulté, étaient des personnes âgées de 65 ans et plus. Encore une fois, les seniors ont payé un lourd tribu aux colères de la terre.


C’est à chaque fois la même chose. Haïti, Thaïlande, Sri Lanka, Nouvelle Orléans… Dans toutes les grandes catastrophes naturelles, les aînés font partie des populations les plus touchées. Et naturellement, le séisme qui s’est produit dans le nord-est du Japon -qui est de surcroît le pays « le plus vieux au monde »- il y a tout juste un mois et le tsunami qui en a résulté, n’ont pas failli à la règle.

Ainsi, selon les dernières statistiques de la police locale, plus de la moitié des victimes du tsunami géant (avec des vagues de plus de dix mètres de haut) étaient des personnes âgées de 65 ans et plus. De fait, sur les 7.935 personnes officiellement décédées (en date de jeudi dernier), 4.398 étaient des aînés de 65 ans et plus, soit 55.4% de la population alors que les 65 ans et plus représentent 25% des habitants de cette région…

Comme le précise le journal japonais : « beaucoup d'entre elles ont péri quand le tsunami est arrivé car elles n'ont probablement pas eu le temps de s'enfuir ou bien ne pouvaient pas physiquement bouger sans l'aide de quelqu'un ».

Une étude de l’Association américaine pour la défense des retraités (AARP), intitulée « We can do better », datant de 2006, indique qu’en cas de catastrophe naturelle, 15% des personnes âgées de 50 ans et plus ne sont pas capables de s’en sortir seules sans une aide extérieure (autre que la famille ou les proches)… un pourcentage, qui bien entendu, augmente avec l’âge. « Les récentes tragédies nous rappellent que nous sommes tous en danger, mais que le risque est encore plus grand pour les personnes âgées ou handicapées » soulignait à cette époque Bill Novelli, président de l’AARP.

Précisons également que ce bilan reste provisoire. En effet, les équipes de secours et de déblaiement sont encore au travail. Et malheureusement, le nombre total de morts officiellement recensés devrait augmenter dans les jours à venir.

Dernière minute…

Un puissant séisme (de 7.1 sur l’échelle de Richter) s’est produit ce matin (11 avril 2011) au Japon. L'épicentre du tremblement de terre est terrestre ; il se situe au sud de la préfecture de Fukushima, là où se trouvent les centrales nucléaires endommagées. L’alimentation en électricité de trois réacteurs a été momentanément interrompue.


Publié le Lundi 11 Avril 2011 dans la rubrique Société | Lu 2263 fois