Sommaire
Senior Actu

Japon – Vers le déclin de la population : chute de la natalité et hausse de la mortalité en 2003


Le taux de natalité estimé en 2003, pour la troisième année consécutive, a été le plus bas jamais enregistré au Japon, selon les données révélées par le ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être le 31 décembre.

Selon ces chiffres, 1,121 millions de bébés seraient nés l’année dernière, soit 33 000 de moins qu’en 2002. Les estimations portent à 8,2 le nombre d’enfants nés pour 1 000 habitants, contre 9,2 en 2002. En parallèle, le pays a connu un taux record de mortalité, avec 1,02 millions de morts en 2003, soit 43 000 de plus qu’en 2002. Après les 1,13 millions atteints en 1947, c’est le chiffre le plus important depuis la seconde guerre mondiale. Le cancer est la première cause de mortalité, suivi par les maladies cardiaques et les attaques.

En conséquence, la croissance naturelle de la population, soit le nombre de naissance moins le nombre de décès, est passé pour la première fois au-dessous de 100 000. Le gouvernement japonais a commencé ses statistiques démographiques en 1899.

Ces estimations tendent à confirmer les prévisions du ministère qui envisage un déclin de la population après un pic qui devrait être atteint en 2006, explique « The Japan Times » dans son édition du premier janvier (« Population set to decline as births fall again »).


Publié le Jeudi 8 Janvier 2004 dans la rubrique Divers | Lu 385 fois