Sommaire
Senior Actu

Japon - Une soupe permettrait de diminuer de moitié les risques de cancer du sein


Des chercheurs japonais ont récemment expliqué au journal américain de l'Institut National du Cancer que la soupe de miso -plat traditionnel à base de germes de soja- réduirait de moitié les risques de développer un cancer du sein. D'après l'étude menée entre 1999 et 2000, sur 21 852 femmes âgées de 40 à 59 ans, 0.098 % de celles qui ont consommé moins d'un bol par jour de cette soupe aurait développé un cancer du sein. Alors que celles ayant consommées jusqu'à trois bols par jour auraient développé la maladie à hauteur de 0.057 %. Cependant, les médecins restent prudents et ne parlent en aucun cas de produit miracle. La forte teneur en sel de cette soupe pourrait en effet entraîner d'autres maladies comme le cancer de l'estomac ou des maladies cardio-vasculaires.


Publié le Mercredi 25 Juin 2003 dans la rubrique Nutrition | Lu 1433 fois