Sommaire
Senior Actu

Japon – Un goût pour les aliments ‘bons pour la santé’ qui ne se dément pas


Le marché des aliments fonctionnels, en d’autres termes consommés pour leurs vertus thérapeutiques autant que pour leur saveur, connaît un prodigieux essor dans l’archipel nippon, comme en témoigne le rapport publié début août par le centre de recherches et de conseils en nutrition Paul Yamaguchi et Associés.

Les aliments fonctionnels représentent à ce jour au Japon un marché de 16 milliards de dollars (soit environ 13 milliards d’euros).

Consommer des aliments sains et bénéfiques pour la santé semble s’avérer naturel pour les Japonais qui ont dépensé en 2003, 195 dollars (soit près de 160 euros) par personne pour ces aliments fonctionnels. A titre de comparaison, les Américains et les Européens ont dépensé respectivement deux et quatre fois moins.

Depuis 1990, plus de 5 500 nouveaux aliments ont été introduits sur le marché, ce qui équivaut à presque 400 nouveaux produits tous les ans.

L‘arrivée sur le marché des aliments fonctionnels est contrôlée et régulée par la certification FOSHU (Foods for Specified Health Use) mise en place dès 1993. Le nombre de références ayant reçu l’appellation FOSHU a augmenté de 45% entre 2001 et 2003. Elles s’élèvent aujourd’hui à 398.

Parallèlement à ce marché officiel, de nombreux autres produits sont distribués tous les ans sur les étalages nippons sans pour autant avoir subi de tests. Parmi eux, boissons énergétiques et autres laits fermentés dont la valeur est estimée à 4 milliards de dollars (soit 3,26 milliards d’euros).

L’engouement des Japonais pour les aliments dits fonctionnels peut d’une part s’expliquer, par leur tradition culinaire basée sur le goût et les apports santé et d’autre part, l’extrême facilité avec laquelle ils trouvent ces produits. 65% des achats ont en effet lieu dans les supermarchés et les magasins de proximité.

A la différence des Etats-Unis où les suppléments de toutes sortes font fureur, le marché des alicaments (neutraceuticals) et autres compléments alimentaires n’a connu qu’une augmentation de 7,5% au Japon. Les aliments fonctionnels ont par contre atteint les 11,9%.

Une nouvelle régulation doit être mise en place à la fin de l’année pour tenter de répondre au mieux à la multiplication de l’offre dans un marché en pleine expansion.


Pour en savoir plus :
article senioractu du 08/07/04 Japon « lancement d’une boisson santé à base d’algues et de thé vert »



Publié le Mardi 17 Août 2004 dans la rubrique Consommation | Lu 2893 fois