Sommaire
Senior Actu

Japon - Un des composants du vin pourrait lutter contre la maladie d'Alzheimer


Une étude menée par des chercheurs japonais, qui sera présentée le mois prochain du 7 au 10 novembre lors de la World Nutra Conference de San Francisco (Californie), semble indiquer que boire du vin régulièrement et modérément pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer.

Les scientifiques nippons du centre gouvernemental de recherche et développement sur l’alcool, auraient découvert, au cours de leurs expériences, dans le vin –rouge ou blanc- ainsi que dans le raisin de table, des peptides (ou protéines) qui inhiberaient l’enzyme PEP impliquée dans la maladie d’Alzheimer. Ces protéines, inhibant l’enzyme PEP, seraient des pentapeptides (composés de 5 acides aminés en chaîne) que l’on retrouverait dans plusieurs vins, mais plus spécifiquement dans le Merlot californien, dans le Sauvignon Blanc et le Pinot Noir.

Il est cependant encore trop tôt pour savoir si ces composants pourront être extraits du vin et s’ils possèdent un effet préventif de la maladie. L’étude offre toutefois, selon ces chercheurs, quelques espoirs pour les individus, de plus en plus nombreux, atteints de troubles de la mémoire et de la maladie d’Alzheimer.

Rappelons que le nombre de personnes atteintes de démences dans le monde, la plupart d’entre elles étant dues à la maladie d’Alzheimer, s’élève à 18 millions d’individus. Ce chiffre pour monter jusqu’à 34 millions d’ici 2025, dont 70% des cas dans les pays développés. En France, la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées toucheraient 850 000 personnes. 85% des malades vivent à domicile et sont pris en charge par leurs familles, sans aide publique. 75% des personnes vivant en maisons de retraite sont atteintes d’Alzheimer où elles ne disposent souvent pas de conditions d’accueil adaptées.



Publié le Mardi 12 Octobre 2004 dans la rubrique Santé | Lu 2646 fois