Sommaire
Senior Actu

Japon – Révision des critères de vente des herbes médicinales


Le ministère japonais de la Santé a annoncé le 5 juillet sa décision de réviser, pour la première fois en 30 ans, les critères de distribution des herbes médicinales vendues sans ordonnance en pharmacie, comme le note le Nikkei le jour même.

Il s’agit d’encourager les Japonais, notamment les personnes âgées, à utiliser ces plantes médicinales pour préserver leur santé et faire face aux maladies des sociétés modernes que sont l’obésité et le diabète.

Cette réévaluation des plantes médicinales qui, d’après les prévisions officielles se terminera en 2005, prendra en compte les effets de ces herbes sur les « maladies modernes » telles que les allergies ou les problèmes musculaires.

Pour l’heure, ce sont 210 plantes vendues sans ordonnance qui ont reçu l’aval des autorités et sont donc disponibles selon les normes prévues par la loi de 1974.

En novembre 2002, une étude sur les médicaments génériques a montré que les besoins des Japonais avaient changé et que les médicaments ne correspondaient plus aux réalités sociales d’aujourd’hui. Le vieillissement de la population et les changements environnementaux poussent donc les autorités à réactualiser les produits pharmaceutiques et notamment les herbes médicinales, traditionnelles dans la médecine japonaise.


Publié le Vendredi 9 Juillet 2004 dans la rubrique Santé | Lu 670 fois