Sommaire
Senior Actu

Japon - Les seniors, une cible de plus en plus visée par les banques et les assurances


Alors que la population japonaise vieillit rapidement, les banques et les assureurs, jusqu’à récemment, encore prudents lorsqu’il s’agissait de vendre des polices d’assurance aux citoyens âgés tentent désormais de développer leurs chiffres d’affaires en visant les seniors, indique Nikkeinet, portail sur l’économie japonaise, dans un article publié le 28 janvier dernier (« Insurers, banks zero in on Elderly »).

Ainsi, l’assureur Alico Japan a augmenté, entre avril et septembre 2003, la vente de ses polices d’assurance-vie de 380% par rapport à l’année précédente. Leur produit a la côte, il est en effet facile à souscrire : même les personnes âgées de 55 ans et plus peuvent y adhérer sans contrôle médical préalable. Alico a toutefois prévu un dispositif censé prévenir une forte et rapide augmentation des remboursements des indemnités. Ainsi, la police ne couvre pas les maladies que les adhérents développeraient dans les 90 jours suivant la souscription.

Une autre nouveauté : le prêt immobilier pour les baby-boomers japonais (qui représentent d’ailleurs 14 millions de personnes) souhaitant rénover ou reconstruire leur résidence afin d’y mener une vie confortable. Mizuho Bank a en effet inventé un prêt-logement remboursable sur deux générations, ce qui permet aux enfants des seniors de rembourser l’argent emprunté par leurs ascendants : une manière de résoudre le problème de l’âge maximal fixé pour obtenir un prêt.


Publié le Jeudi 5 Février 2004 dans la rubrique Finances | Lu 753 fois