Sommaire
Senior Actu

Japon – Les seniors risquent plus de subir une crise d’apoplexie en début de semaine (Etude)


Le lundi semble être le jour de prédilection pour les crises d’apoplexie*, révèle une étude japonaise. La menace concerne en priorité les hommes entre 40 et 59 ans qui, stressés et fatigués par les activités du week-end, retournent au travail, comme l’a indiqué le Japan Times le 6 juillet.

« Les personnes qui entrent dans la quarantaine devraient se coucher tôt le dimanche et se remettre au travail doucement le lundi parce qu’ils ont plus de risques de faire une crise d’apoplexie », note le professeur Keiko Kurashiki de l’Université de Tottori, à la tête des recherches.

En se basant sur les données des centres de santé et des hôpitaux, les chercheurs ont analysé les dossiers de 12 000 patients ayant tous souffert d’apoplexie entre 1985 et 2001. Pour comprendre la corrélation entre le risque et l’âge, deux groupes d’étude ont permis de distinguer les 2 116 personnes de 40 à 59 ans et les 10 413 de plus de 60 ans.

12,6% des hommes et 11,4% des femmes de moins de 60 ans ont eu une crise d’apoplexie un dimanche, contre respectivement 16,9 et 17,2% un lundi. Chez les plus de 60 ans, les crises d’apoplexie survenant le lundi ont touché 15,2% des hommes et 16,3% des femmes.

La différence entre le nombre d’accidents cérébraux qui arrivent le dimanche et le lundi n’est pas aussi important chez les seniors de plus de 60 ans que chez les plus jeunes, ce qui tend à prouver que le travail est un facteur à risques déterminant.

*apoplexie : arrêt brusque et plus ou moins complet des fonctions cérébrales, avec perte de la connaissance et du mouvement volontaire, sans que la respiration et la circulation soient suspendues. (Petit Robert)


Publié le Mardi 6 Juillet 2004 dans la rubrique Santé | Lu 989 fois