Sommaire
Senior Actu

Japon – Les difficultés de la réforme des soins à domicile fait aussi le bonheur du bâtiment


Les japonais bénéficient depuis l’an 2000 d’un système très avantageux de soins à domicile qu’ils reçoivent presque gratuitement. Le financement est assuré pour l’instant à 90% par les cotisations des plus de 40 ans et par l’Etat. L’augmentation rapide du nombre de seniors et le climat récessif remettent cependant en cause la viabilité de cette assurance-santé dont les coûts explosent. Deux solutions semblent s’imposer au gouvernement japonais : la plus simple serait d’abord de faire payer les moins de 40 ans pour faire supporter par tous les charges des soins. Mais cette proposition ne soulève pas vraiment l’enthousiasme des jeunes contribuables qui ne se sentent pas concernés. Du coup le Ministre de la Santé Chikara Sakaguchi a décidé de développer un système de petites unités d'accueil pour personnes âgées et de freiner l'aide à domicile pour alléger le système. Cette idée a l’avantage d’ouvrir de grandes perspectives au BTP japonais qui pourra relancer son activité après les années de morosité du marché depuis la crise immobilière de 1998.


Publié le Lundi 2 Juin 2003 dans la rubrique Social | Lu 889 fois