Sommaire
Senior Actu

Japon – Le saké pourrait réduire les risques de cancer

(1095 signes)


Une étude publiée au mois de novembre dans la revue scientifique japonaise Foods & Food Ingredients indique que le saké pourrait réduire les risques de cancer. Le Pr. Yukio Takizama du National Institute for Minamata Disease aurait ainsi réussi à inhiber la croissance de cellules cancéreuse humaines en leur appliquant des échantillons de saké. Des résultats qui laissent supposer une action antioxydante et anticancéreuse de cette boisson.

De nombreuses études ont déjà montré que les boissons alcooliques pourraient agir sur l’incidence des cancers et des maladies cardiovasculaires en inhibant l’oxydation des lipoprotéines de faible densité et en réduisant la coagulation sanguine. Le saké, obtenu à partir d’alcool de riz, possède un degré alcoolique compris entre 14 et 15°. Une boisson qui contient de nombreux éléments tels des aminoacides, des acides organiques, des sucres et des vitamines.

De plus, deux études épidémiologiques de grande ampleur réalisées au Japon semblent indiquer qu’une consommation modérée de saké (environ 4cl) réduirait significativement le risque de cancer.


Publié le Mercredi 17 Décembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 366 fois