Sommaire
Senior Actu

Japon – Le pays vient de perdre deux de ces fameux centenaires


Le Japon vient de perdre deux de ces plus célèbres centenaires : Hideko Arima, âgée de 101 ans, exerçait encore son métier de juge à Tokyo ; et Yukichi Chuganji était, à 114 ans, l’homme le plus vieux du monde. Jusqu’à son dernier souffle, Hideko Arima aura dirigé d’une main de fer, la cour de justice du district de Ginza à Tokyo. Seule entorse à ses habitudes : pour sa dernière pause au Tribunal, la vieille dame n’a pas bu de bière mais du jus d’orange. Elle s’est écroulée le 26 septembre à la Cour, en fin de journée, victime d’un arrêt cardiaque. Elle ne laisse derrière elle que trois petits-enfants ; elle était veuve depuis 40 ans, son fils unique avait succombé à un cancer en 1986 et sa bru était décédée deux ans plus tard. En revanche, Yukichi Chuganji, laisse derrière lui une nombreuse famille dont sa fille âgée de 74 ans. A 114 ans, le vieil homme était le plus âgé du monde, depuis la mort en janvier 2002, d’Antonio Todde, un italien de 112 ans. Le 29 septembre dernier, il est décédé de mort naturelle à son domicile, entouré des siens. Chuganji était né en 1889, la même année que la première constitution japonaise. Il a exercé les métiers de trieur de vers à soie, d’employé de banque et d’assistant social. Depuis sa retraite, le vieil homme consacrait son temps à la pêche, au jardinage et au vélo. Une vie bien remplie donc, même si depuis quatre ans environs, ayant quasiment perdu la vue, Chuganji sortait de moins en moins. Le nombre de centenaires ne cesse d’augmenter dans le monde, en particulier au Japon, où la population vieillit très rapidement.


Publié le Mardi 30 Septembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 401 fois