Sommaire
Senior Actu

Japon – Le marché des soins aux personnes âgées s’ouvre aux étrangers


Le gouvernement japonais a annoncé le 26 mai qu’il envisageait d’autoriser les diplômés étrangers à travailler pour le secteur des maisons de retraite et des soins aux personnes âgées. Ce nouveau projet économique doit être adopté ce mois-ci, d’après l’Aarp.

Les pays d’Asie qui rêvent de signer des accords de libre-échange avec le Japon, -en première ligne les Philippines-, ne peuvent que se réjouir de cette ouverture du marché nippon.

Mais l’industrie des fournisseurs de soins ainsi que certains législateurs de la majorité qui y possèdent des parts risquent de s’opposer à cet ambitieux plan de réformes lancé par le Premier ministre Junichiro Koizumi, Président du conseil législatif.

Pour relancer l’économie, le gouvernement souhaite en effet encourager la déréglementation et les fusions avec des États membres de l’Association des Nations de L’Asie du Sud-Est (ANASE) ayant déjà signé des accords bilatéraux de libre-échange.

Devant l’engouement des travailleurs étrangers, le géant économique reste cependant très mesuré. Pour faire face à la possible pénurie d’employés japonais dans le secteur des personnes âgées, les négociations se poursuivent. Pour l’heure, par crainte d’encourager l’immigration clandestine, seuls les titulaires d’un diplôme japonais sont autorisés à travailler sur l’île du soleil levant et pour une durée maximale de quatre ans.

La Malaisie, les Philippines, la Thaïlande et la Corée du Sud sont actuellement en pourparlers.

Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Jeudi 3 Juin 2004 dans la rubrique Social | Lu 628 fois