Sommaire
Senior Actu

Japon : Le gouvernement veut faire du thermalisme un type de soins privilégié pour les seniors


On recense au Japon 509 sources thermales classées en neuf catégories en fonction de leurs caractéristiques. Les cures thermales sont particulièrement adaptées pour soigner les maux des seniors mais continuent pourtant d’être considérées comme un loisir, un moment de détente pour « décrocher » du travail. Comme l’indique le professeur Yuko Agishi, 71 ans, de l'Université de Hokkaïdo, le bain thermal ne soigne pas directement la cause d’une maladie mais permet de prendre en charge le corps dans son ensemble et d’aider à la récupération des facultés physiques, à la réhabilitation des fonctions et à la prévention des maladies.

Afin de remédier à la vision réductrice des bienfaits de la balnéothérapie et de développer les infrastructures nécessaires à des cures de longue durée, le gouvernement nippon a créé le Minkatsu, un organisme à la fois public et privé qui a pour objectif de favoriser et de développer le thermalisme moderne par l’information du public et la mise en chantier de projets hôteliers aux abords des sources thermales. Le Japon compte 23 millions de plus de 65 ans et table sur 30 millions de seniors d’ici quelques années, soit un japonais sur quatre. Grâce à la balnéothérapie, le gouvernement japonais cherche ainsi à éviter l’accroissement de la fracture de la santé et veut permettre aux aînés de rester en bonne santé et aptes au travail. C’est pourquoi, les cures thermales sont d’ors et déjà remboursées par la Sécurité Sociale.


Publié le Lundi 16 Juin 2003 dans la rubrique Santé | Lu 389 fois