Sommaire
Senior Actu

Japon – Le départ en retraite des boomers relance l’emploi et la consommation : explication


Le départ à la retraite des baby-boomers -à partir de 2007- est régulièrement évoqué comme une des solutions à la réduction du taux de chômage dans les pays industrialisés. Cependant, jusqu’à maintenant, rien n’a pu nous assurer que les postes laissés vacants par cette génération seraient redistribués aux plus jeunes. D’une part, parce que l’âge de la retraite recule et d’autre part, parce que les entreprises, dans une logique de réduction des coûts, ne remplacent pas forcément un salarié qui s’en va… Toutefois, il semblerait que les conséquences sur l’emploi et la consommation de ce phénomène démographique, soient en cours de concrétisation au Japon, pays qui sur le plan du vieillissement de la population, est en avance de quelques années sur l’occident.

Il semblerait donc que le départ en retraite des baby-boomers japonais permette de relancer l’emploi d’une part, mais aussi en second lieu, la consommation des ménages. Les baby-boomers et la jeune génération seraient ainsi en passe de devenir les deux principaux piliers de la reprise de la consommation japonaise, comme l’indiquait récemment un article du quotidien Nihon Keizai Shimbun.

« Le nombre de retraités possédant à la fois du temps et de l’argent va fortement croître avec l’arrivée à l’âge de la retraite des baby-boomers » constate un responsable de l’institut Hakuhodo « Life & Living », spécialiste de la consommation et des comportements des seniors japonais. On estime qu’en 2001, les retraités japonais ont touché l’équivalent de 100 milliards d’euros, et ce montant ne cesse d’augmenter de 3.5% par an depuis 1989. Ce chiffre pourrait ainsi atteindre d’ici 2006 les 120 milliards d’euros selon l’institut de prévision japonais Mizuho Research Institute Ltd. Par ailleurs, il semblerait que le taux d’épargne des sexagénaires ait légèrement diminué, ce qui laisse supposer que les retraités consacreraient une partie de leurs économies à leur consommation. Le quotidien japonais, cite le responsable d’un magasin spécialisé dans les trains miniatures qui écoule des dizaines de maquettes de train par semaines à des clients de 50/60 ans, et ce malgré des prix relativement élevés (entre 750 et 1 500 euros pièce).

On estime à environ huit millions le nombre de baby-boomers japonais nés entre 1947 et 1949. Cette période a été la plus faste qu’ait connu le pays avec 50% d’augmentation des naissances par rapport aux trois années précédentes et aux trois suivantes. Les personnes nées pendant ce laps de temps vont se retirer massivement à partir de 2007. Ces nombreux départs –qui ont déjà commencé dans la réalité- incitent les grands groupes à embaucher de jeunes diplômés pour pallier le futur manque de personnel. L’institut de recherche Dai-Ichi prévoit que le départ d’un million de salariés environ, étalé sur trois ans à partir de 2007, devrait entraîner la création de 650 000 emplois permanents, ce qui représente plus de la moitié du nombre de jeunes chômeurs de 15/29 ans en 2003.

Mais l’augmentation de la population retraitée n’accélère pas uniquement la consommation, elle ravive aussi l’espoir de la jeune génération japonaise -qui est confrontée à un chômage à deux chiffres- de trouver un emploi à court terme. Des signes sont d’ores et déjà notables. Un des responsables de la BNP Paribas au Japon souligne que « le nombre d’employés seniors s’est réduit avec les programmes de préretraites, des jeunes les ont remplacés, ce qui entraîne une la relance de la consommation ». Les statistiques nationales indiquent que les dépenses des foyers des salariés des 20/40 ans augmentent depuis l’automne dernier. Cette reprise a de grandes chances de se maintenir, au moins sur du court terme, d’une part grâce au fort pouvoir d’achat des retraités et d’autre part grâce à la consommation des plus jeunes qui viennent de trouver un emploi. Mais pour que cette tendance se confirme, il faudrait qu’elle s’affirme afin de permettre aux entreprises de créer des emplois et d’augmenter les revenus.
Japon – Le départ en retraite des boomers relance l’emploi et la consommation : explication


Publié le Lundi 21 Juin 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 2147 fois