Sommaire
Senior Actu

Japon – Le 'Playback Theatre', une autre manière d'aider les personnes âgées

(2707 signes)


Du 25 au 28 septembre prochain se tiendra au Japon, le huitième colloque international de « Playback Theatre », une forme de théâtre basée sur l’improvisation et une relation particulière avec le public. A partir d’une tranche de vie vécue et rapportée par un spectateur, ce dernier choisit les comédiens qui incarneront les personnages dans la mise en scène improvisée de son histoire. Cette structure théâtrale originale permet toutes sortes de variations, qu’il s’agisse de l’organisation de la pièce (une ou plusieurs mises en scènes à chaque spectacle, durée du spectacle plus ou moins longue, etc.), du contexte culturel ou des objectifs de l’improvisation. Si le but principal de « Playback Theatre » reste de montrer, à travers la réunion des spectateurs et des comédiens, l’importance de la vie de chacun dans l’inspiration artistique, cette forme de théâtre possèderait aussi des vertus thérapeutiques.

En se produisant dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou les centres de désintoxication, les comédiens permettent aux pensionnaires d’exprimer ce qui est parfois difficile à dire, aident à expier un mauvais souvenir, tout en montrant à chacun qu’il reste unique et intéressant. Introduit au Japon en 1987, « Playback Theatre » compte aujourd’hui sept troupes qui se produisent à travers le pays. L’expérience de l’une d’entre elles s’est avérée fort enrichissante auprès de personnes âgées atteintes de dégénérescence cérébrale. Les pensionnaires de la maison de retraite « Hot Hot Nukunuku » ont ainsi revisité leurs souvenirs au cours d’un de ces spectacles. Bons ou mauvais, ces souvenirs et leur mise en scène aident certains à retrouver l’origine de leur souffrance et à regarder objectivement leurs difficultés, selon Kenji Moroe, psychiatre. De plus, participer à la mise en scène de sa propre histoire serait ces personnes souvent isolées et renfermées, une bonne manière de se rattacher à un groupe, de faire partie de la société. « Elles oublieront probablement ce qu’elles ont vu ici », explique la directrice de la maison de retraite, « mais s’être souvenu d’évènements heureux va toutefois les aider à freiner le développement de leur maladie, si ce n’est pas les en sortir totalement ! ».

Créé en 1975 par l’écrivain américain Jonathan Fox, « Playback Theatre » compte aujourd’hui environ 75 groupes dans une trentaine de pays. Le colloque qui va se dérouler prochainement au Japon permettra de découvrir les différentes activités pratiquées dans les compagnies « Playback Theatre » des divers pays : certaines mises en scène se font par la danse en Israël, par le haïku en Angleterre, par la musique en Nouvelle-Zélande ou encore par la gestuelle aux Etats-Unis et au Japon.



Publié le Mardi 16 Septembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 1182 fois