Sommaire
Senior Actu

Japon - La canicule bat des records à Tokyo et touche les seniors


En juillet dernier, selon les dernières statistiques des pompiers de la capitale nippone, le record du nombre de personnes qui ont du être transportées d’urgence à l’hôpital pour cause de coup de chaleur a été battu avec 628 cas, contre 538 en 2001.

Reflet d’une société vieillissante, un grand nombre de ces personnes étaient âgées de 60 à 90 ans ; la plupart vivaient seules à domicile et ont été retrouvées par des proches ou des aides ménagères, annoncent les pompiers. Ces températures exceptionnelles ont causé le décès de plusieurs personnes. La population et en premier lieu les seniors sont donc plus que jamais encouragés par les autorités à respecter les consignes de prévention. Sur les 628 personnes hospitalisées, on a dénombré 418 hommes et 210 femmes.

Le mercure a atteint un record le 21 juillet en dépassant les 40°C dans la capitale nippone, selon l’Agence météorologique japonaise. En une journée, les pompiers ont relevé que 48 personnes dont une majorité de plus de 60 ans avaient du être hospitalisées, victimes de coups de chaleur. Pour la première fois depuis 1951, le thermomètre dépassait les 30° dans la nuit du 20 au 21 juillet et le record de chaleur qui était, à Tokyo, de 39,1°C le 3 août 1994 a été battu. Mais c’est à Ushiku, à environ 30 km de la capitale que le mercure dépassait toutes les prévisions avec 40,2°C.

En guise d’explication, l’Agence météorologique évoque une saison des pluies très courte et la présence de vents doux et secs venant des montagnes alentour qui ont contribué à un temps humide et chaud.


Publié le Lundi 2 Août 2004 dans la rubrique Divers | Lu 1645 fois