Sommaire
Senior Actu

Japon – Extension de la durée du travail : des entreprises réembauchent les retraités


Un projet de loi, prévoyant d’obliger les entreprises à employer leur personnel jusqu’à l’âge de 65 ans, sera bientôt débattu au parlement, mais de plus en plus de compagnies pratiquent déjà l’extension de la durée du travail, indiquait le portail dédié à l’économie japonaise Nikkeinet, dans un article paru le 8 mars dernier (« Firms opting for rehiring retirees »).

En effet, certaines entreprises proposent déjà, avant l’entrée en vigueur de cet amendement à partir de l’année fiscale 2006, à leurs employés de travailler plus longtemps. Exemple : le fabricant de matériel de bureau Kurogane Kosakusho aurait ainsi proposé, selon Nikkeinet, à 30 de ses managers âgés de 56 ans de prendre immédiatement leur retraite, puis d’être réembauchés jusqu’à 62 ans. Les cadres en questions n’ont reçu aucune indemnité supplémentaire due à leur départ à la retraite prématuré, mais ils ont été assurés de retravailler pour la même société pour un salaire équivalent à 80% du montant de celui d’avant.

Les conditions de réembauche ne seraient pas les mêmes dans toutes les entreprises qui proposent ce système : elles seraient négociées au cas par cas. Selon Nikkeinet, certains employés considèrent que la « chance » de pouvoir travailler plus longtemps est plus importante que la baisse du salaire.

La principale raison ayant incité les entreprises à un tel système de réembauche serait d’assurer, face à une augmentation de départs à la retraite, un nombre de travailleurs suffisant, estime Nikkeinet.


Publié le Vendredi 12 Mars 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 434 fois