Sommaire
Senior Actu

Japon - Des policiers en retraite donnent un coup de main à leurs anciens collègues


Japon - Des policiers en retraite donnent un coup de main à leurs anciens collègues
Des policiers retraités nippons reprennent du service pour réduire les manques d’effectifs. Actuellement 2 280 « anciens de la maison » apportent quotidiennement leur soutien aux quelques 230 000 policiers en activité au Japon. Leur principale fonction reste la surveillance, le signalement d'un éventuel délit. Leurs bureaux se situent au sein de ce que l’on appelle là-bas des "Koban". Ces bâtisses font office de « mini commissariat » de proximité et ne comporte généralement pas plus d'une cellule. Ces forces de l'ordre remplissent des missions de quartiers : un enfant perdu à raccompagner, aider une personne en état d'ébriété ou encore effectuer des rondes auprès des domiciles des personnes âgées et vérifier que tout va bien. Leur rôle reste donc limité. Ils ne traitent jamais d’affaires criminelles ou autres enquêtes plus poussées. Par contre, ils se révèlent être de bons soutiens moraux pour les victimes. Le besoin d'agents de police demeurant très important au Japon, de plus en plus de préfectures souhaitent s'attacher les services de ces retraités. Certains départements sont parfois obligés d’avoir recours des sociétés privées de sécurité pour renforcer les effectifs lors des patrouilles de nuit. Cette police de proximité - Koban - a déjà fait de nombreux adeptes : les îles Fidji, Singapour, la Mongolie et même le Brésil.


Publié le Mardi 8 Juillet 2003 dans la rubrique Social | Lu 1628 fois