Sommaire
Senior Actu

Japon – Départ à la retraite des baby-boomers : économies pour les entreprises


Le départ en retraite des baby-boomers japonais devrait aider les entreprises à économiser plusieurs milliards de yens et accélérer leur restructuration, selon une étude publiée par « Nomura Research Institute », un institut économique privé.

Selon cette étude, plus de 2 millions de japonais, soit un sixième de la population, devrait prendre leur retraite entre 2007 et 2010. A partir de ce moment, la population active japonaise devrait décroître à un taux plus rapide : les estimations tablent sur un déclin de 1,88 millions de personnes entre 2007 et 2010, soit 2,9% de la force de travail totale. Le départ de la génération baby-boom permettrait d’augmenter les bénéfices avant impôt des entreprises d’environ 27,7 milliards d’euros, en grande partie grâce à une économie sur les salaires et autres dépenses de personnel.

Il faut souligner que les boomers proches de la retraite représentent les travailleurs percevant les plus hauts salaires. Les entreprises pourront profiter de leur cessation d’activité pour réduire leurs effectifs de manière naturelle, ce qui devrait les aider à renouer avec les profits et jouer un rôle important dans les réformes structurelles.

Toutefois, l’étude rapporte que cette tendance n’est pas forcément positive. Tout d’abord, le départ en retraite des baby-boomers signifie la baisse de rentrées fiscales pour le gouvernement, et un plus gros fardeau à supporter pour la plus jeune génération. Ensuite, compte tenu du déclin de la natalité, le pays risque de connaître une forte baisse de la population active.

Les démographes estiment que les plus de 65 ans représenteront un tiers de la population en 2050. Il est prévu que les personnes entre 20 et 40 ans aujourd’hui contribueront plus qu’ils ne recevront par la suite. Pour faire face à ces problèmes, le rapport préconise de favoriser le travail des femmes et d’augmenter l’embauche de travailleurs qualifiés étrangers.


Publié le Vendredi 28 Novembre 2003 dans la rubrique Emploi | Lu 483 fois